Lévitique 26:1-13

Lévitique 26:1-13

Bénédictions pour un peuple fidèle

26 Vous ne vous ferez pas d'idoles, et vous ne vous dresserez pas d'image taillée ou de statue, et vous ne mettrez pas de pierre sculptée dans votre pays pour vous prosterner devant elle. Car je suis l'Éternel votre Dieu.

2 Vous garderez mes sabbats et vous révérerez mon sanctuaire. Je suis l'Éternel.

3 Si vous marchez dans mes statuts, et si vous gardez mes commandements et les mettez en pratique,

4 alors je vous donnerai vos pluies en leur saison, et la terre donnera ses produits, et les arbres des champs donneront leurs fruits.

5 Le temps du battage1 atteindra pour vous la vendange, et la vendange atteindra les semailles. Et vous mangerez votre pain à satiété et vous habiterez en sécurité dans votre pays.
1 c.-à-d. : le battage du grain.

6 Et je donnerai la paix dans le pays et vous vous coucherez sans que personne vous épouvante. Et je ferai disparaître du pays les bêtes mauvaises et l'épée ne passera pas par votre pays.

7 Et vous poursuivrez vos ennemis et ils tomberont devant vous par l'épée.

8 Et 5 parmi vous en poursuivront 100, et 100 parmi vous en poursuivront 10 000, et vos ennemis tomberont devant vous par l'épée.

9 Et je tournerai ma face vers vous, et je vous rendrai féconds1, et je vous multiplierai, et je maintiendrai mon alliance avec vous.
1 littéralement : je vous ferai fructifier.

10 Et vous mangerez les anciennes [récoltes] et vous sortirez l'ancienne [récolte] pour faire place à la nouvelle.

11 Et je mettrai mon tabernacle au milieu de vous et mon âme ne vous aura pas en aversion.

12 Et je marcherai au milieu de vous, et je serai votre Dieu, et vous serez mon peuple.

13 Je suis l'Éternel votre Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d'Égypte, afin que vous ne soyez plus leurs esclaves1. J'ai brisé les liens2 de votre joug et je vous ai fait marcher la tête haute.
1 ailleurs : serviteurs. 2 ou : barres.

Deux principes divins vont toujours ensemble: L'un est la grâce souveraine — nous avons admiré son déploiement au ch. 25. L'autre est le gouvernement, sujet de ce ch. 26. En effet, si d'une part Dieu donne sans poser de conditions, de l'autre il fait en sorte que chacun récolte ce qu'il a semé. L'Éternel prend la peine d'avertir son peuple des conséquences en bien ou en mal qu'aura sa conduite selon qu'elle sera bonne ou mauvaise. Et comme il présume toujours le bien, il commence, non par les menaces, mais par des promesses encourageantes, l'exposé des bénédictions qui résulteront pour Israël d'une marche obéissante. Certes, ce sont des bénédictions terrestres à la différence de celles du chrétien qui, lui, est «béni de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ» (Éph. 1:3 ep 1.3-14). Mais l'une de ces promesses du Seigneur, d'un prix tout particulier, est commune au peuple terrestre et au peuple céleste: c'est celle du v. 12 que Paul cite aux Corinthiens: «j'habiterai au milieu d'eux, et j'y marcherai, et je serai leur Dieu, et eux seront mon peuple». Elle entraîne la même responsabilité pour le chrétien et pour Israël: celle d'être entièrement séparé de toute idolâtrie (v. 1; comp. 2 Cor. 6:16 2cr 6.14-18).