Lévitique 19:26-37; 20:1-27

Lévitique 19:26-37; 20:1-27

26 Vous ne mangerez rien avec le sang. Vous ne pratiquerez ni sortilèges ni pronostics.

27 Vous n'arrondirez pas les coins de votre chevelure1 et vous ne couperez pas les coins de votre barbe.
1 littéralement : tête.

28 Et vous ne ferez pas d'incisions dans votre chair pour un mort et vous ne vous ferez pas de tatouages. Je suis l'Éternel.

29 Tu ne profaneras pas ta fille en la faisant se prostituer, afin que le pays ne se prostitue pas et que le pays ne se remplisse pas d'infamie.

30 Vous garderez mes sabbats et vous révérerez mon sanctuaire. Je suis l'Éternel.

31 Ne vous tournez pas vers les nécromanciens ni vers les diseurs de bonne aventure. N'ayez pas recours à eux pour vous rendre impurs. Je suis l'Éternel votre Dieu.

32 Tu te lèveras devant les cheveux blancs, et tu honoreras la personne âgée, et tu craindras ton Dieu. Je suis l'Éternel.

33 Si un étranger séjourne avec toi dans votre pays, vous ne l'opprimerez pas.

34 L'étranger qui séjourne parmi vous sera pour vous comme l'Israélite de naissance1, et tu l'aimeras comme toi-même, car vous avez été étrangers dans le pays d'Égypte. Je suis l'Éternel votre Dieu.
1 littéralement : comme l'autochtone parmi vous.

35 Et vous ne ferez pas d'injustice dans le jugement, ni dans les mesures de longueur, ni dans les poids, ni dans les mesures de capacité.

36 Vous aurez des balances justes, des poids1 justes, l'épha2 juste et le hin2 juste. Je suis l'Éternel votre Dieu qui vous ai fait sortir du pays d'Égypte.
1 littéralement : pierres. 2 l'épha et le hin sont des mesures de capacité ; 1 épha = 6 hins = 22 litres environ.

37 Et vous garderez tous mes statuts et toutes mes ordonnances, et vous les mettrez en pratique. Je suis l'Éternel.

Peines contre divers crimes

20 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

2 Tu diras aussi aux fils d'Israël : Tout homme, parmi les fils d'Israël ou parmi les étrangers qui séjournent en Israël, qui donnera [l'un] de ses enfants1 à Moloc2, sera certainement mis à mort. Le peuple du pays le lapidera avec des pierres.
1 littéralement : sa semence. 2 Moloc : divinité des Ammonites, à laquelle on sacrifiait de petits enfants.

3 Et moi, je mettrai ma face contre cet homme-là et je le retrancherai du milieu de son peuple, parce qu'il a donné [un] de ses enfants1 à Moloc, pour rendre impur mon sanctuaire et pour profaner mon saint nom.
1 littéralement : sa semence.

4 Et si le peuple du pays ferme résolument les yeux sur cet homme, quand il donne [un] de ses enfants1 à Moloc, pour ne pas le faire mourir,
1 littéralement : sa semence.

5 alors je mettrai ma face contre cet homme et contre sa famille, et je le retrancherai du milieu de son peuple, lui et tous ceux qui se prostituent comme lui, en se prostituant après Moloc.

6 Et l'âme qui se tournera vers les nécromanciens et vers les diseurs de bonne aventure, pour se prostituer après eux, je mettrai ma face contre cette âme-là et je la retrancherai du milieu de son peuple.

7 Et vous vous sanctifierez et vous serez saints, car je suis l'Éternel votre Dieu.

8 Et vous garderez mes statuts et vous les mettrez en pratique. Je suis l'Éternel qui vous sanctifie.

9 Tout homme qui maudira son père et sa mère sera certainement mis à mort. Il a maudit son père et sa mère, son sang est sur lui.

10 Et [si] un homme commet l'adultère avec la femme d'un autre, [s'il] commet l'adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront certainement mis à mort.

11 Et l'homme qui couchera avec la femme de son père découvre la nudité de son père. Ils seront certainement mis à mort, tous les deux ; leur sang est sur eux.

12 Et si un homme couche avec sa belle-fille, ils seront certainement mis à mort, tous les deux. Ils ont commis une perversion, leur sang est sur eux.

13 Et si un homme couche avec un homme1, comme on couche avec une femme, ils ont fait tous les deux une chose abominable. Ils seront certainement mis à mort, leur sang est sur eux.
1 littéralement : mâle.

14 Et si un homme prend une femme et sa mère, c'est une infamie. On les brûlera au feu, lui et elles, et il n'y aura pas d'infamie au milieu de vous.

15 Et si un homme a des rapports sexuels avec une bête, il sera certainement mis à mort, et vous tuerez la bête.

16 Et si une femme s'approche d'une bête, quelle qu'elle soit, pour s'accoupler à elle, alors tu tueras la femme et la bête. Elles seront certainement mises à mort, leur sang est sur elles.

17 Et si un homme prend sa sœur, fille de son père ou fille de sa mère, et voit sa nudité, et qu'elle voie sa nudité à lui, c'est une honte. Ils seront retranchés devant les yeux des fils de leur peuple. Il a découvert la nudité de sa sœur, il portera son iniquité.

18 Et si un homme couche avec une femme qui a ses règles et découvre sa nudité, il met à découvert son écoulement et elle découvre l'écoulement de son sang. Ils seront tous les deux retranchés du milieu de leur peuple.

19 Et tu ne découvriras pas la nudité de la sœur de ta mère ni de la sœur de ton père, car celui qui fait cela met1 à nu sa propre chair. Ils porteront leur iniquité.
1 littéralement : car il met.

20 Et si un homme couche avec sa tante, il découvre la nudité de son oncle. Ils porteront leur péché, ils mourront sans enfants.

21 Et si un homme prend la femme de son frère, c'est une impureté. Il découvre la nudité de son frère, ils n'auront pas d'enfants.

22 Et vous garderez tous mes statuts et toutes mes ordonnances, et vous les mettrez en pratique, afin que le pays où je vous fais entrer pour y habiter ne vous vomisse pas.

23 Et vous ne marcherez pas dans les statuts des nations que je chasse devant vous. Car ils ont fait toutes ces choses-là et je les ai pris en dégoût.

24 Et je vous ai dit : C'est vous qui prendrez possession de leur terre et moi, je vous la donnerai en possession, un pays ruisselant de lait et de miel. Je suis l'Éternel votre Dieu qui vous ai séparés des peuples.

25 Et vous ferez la distinction entre la bête pure et la [bête] impure, et entre l'oiseau impur et l'[oiseau] pur, et vous ne vous rendrez pas abominables1 par des bêtes, ou par des oiseaux, ou par tout ce qui rampe sur la terre, ce que j'ai séparé pour vous en le déclarant impur.
1 littéralement : vous ne rendrez pas abominables vos âmes.

26 Et vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l'Éternel. Et je vous ai séparés des peuples pour être à moi.

27 Et si un homme ou une femme sont nécromanciens ou diseurs de bonne aventure, ils seront certainement mis à mort. On les lapidera avec des pierres, leur sang sera sur eux.

Cette section du livre, constituée par les ch. 19 et 20, commence et s'achève de même, en spécifiant qu'Israël devait être le peuple saint d'un Dieu saint (ch. 19 v. 2 lv 19.1-3). Et presque chacun des commandements de ces chapitres est ponctué par le rappel: «Moi, je suis l'Éternel votre Dieu». À plus forte raison, ceux qui font aujourd'hui partie de la famille de Dieu ont-ils à reproduire la sainteté du «Père saint» dont ils sont les enfants (Jean 17:11 j 17.11-16). Pierre cite le v. 2 du ch. 19 lv 19.1-3 en le complétant: «comme celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints» (1 Pier. 1:15, 16 1p 1.13-16). Ce n'est plus seulement «car je suis saint», mais «comme». Quelle mesure nous est donnée là!

Le ch. 19 v. 32 attire notre attention sur le respect dû aux vieillards, au sujet duquel le jeune chrétien ne devrait jamais être en défaut. C'est dans tout notre comportement que doit se lire notre christianisme, non seulement dans l'abstention des péchés affreux que Dieu est obligé de dénoncer dans sa Parole, mais dans les mille détails où trouvent à s'exercer l'amour et la justice pratique (ch. 19 v. 34 à 36). N'oublions jamais que le beau nom de Christ a été invoqué sur nous (Jacq. 2:7 jq 2.5-7), de sorte que notre conduite, suivant ce qu'elle est, honore ou déshonore ce nom précieux.