Lévitique 16:23-34

Lévitique 16:23-34

23 Et Aaron rentrera dans la tente de la Rencontre, et quittera les vêtements de lin dont il s'était revêtu quand il était entré dans le lieu saint, et il les déposera là.

24 Et il lavera sa chair dans l'eau dans un lieu saint et il se revêtira de ses vêtements. Et il sortira, et offrira son holocauste et l'holocauste du peuple, et il fera propitiation pour lui-même et pour le peuple.

25 Et il fera fumer sur l'autel la graisse du sacrifice pour le péché.

26 Et celui qui aura conduit le bouc pour être Azazel lavera ses vêtements et lavera sa chair dans l'eau. Et après cela il rentrera dans le camp.

27 Et l'on transportera hors du camp le taureau du sacrifice pour le péché et le bouc du sacrifice pour le péché, dont le sang aura été porté dans le lieu saint pour faire propitiation, et l'on brûlera au feu leur peau, et leur chair, et leurs excréments.

28 Et celui qui les aura brûlés lavera ses vêtements et lavera sa chair dans l'eau. Et après cela il rentrera dans le camp.

29 Et ceci sera pour vous un statut perpétuel : au septième mois, le dixième [jour] du mois, vous affligerez vos âmes et vous ne ferez aucune œuvre, tant l'Israélite de naissance1 que l'étranger qui séjourne au milieu de vous.
1 littéralement : l'autochtone.

30 Car, en ce jour-là, il sera fait propitiation pour vous, afin de vous purifier. [Et] vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel.

31 Ce sera pour vous un sabbat de repos et vous affligerez vos âmes. [C'est] un statut perpétuel.

32 Et [celui qui] fera propitiation, [c'est] le sacrificateur qui aura été oint et qui aura été consacré pour exercer la sacrificature à la place de son père. Et il revêtira les vêtements de lin, les saints vêtements.

33 Et il fera propitiation pour le saint sanctuaire, et il fera propitiation pour la tente de la Rencontre et pour l'autel, et il fera propitiation pour les sacrificateurs et pour tout le peuple de l'assemblée.

34 Et cela sera pour vous un statut perpétuel, afin de faire propitiation pour les fils d'Israël, [pour les purifier] de1 tous leurs péchés, une fois par an. Et l'on2 fit comme l'Éternel l'avait commandé à Moïse.
1 ou : à cause de. 2 littéralement : il.

Voyez combien était grand et délicat, pour le sacrificateur et ses aides, le travail nécessaire pour ôter les péchés. Et encore, tout ce service n'était-il valable que pour une année. En effet la source des péchés, le cœur des hommes, n'était pas purifiée pour autant et ce méchant cœur ne pouvait manquer de produire encore de méchantes actions tout au long de la nouvelle année. Toujours à nouveau il faudrait renouveler ces sacrifices, les sacrificateurs se succédant de père en fils «parce que la mort les empêchait de continuer [leur service]» (Héb. 7:23-25 hb 7.23-28).

Combien plus grande est l'œuvre de Christ dans toute sa réalité, dans toute sa portée, exigeant son propre sacrifice! Pour ôter le péché du monde, pour annuler toutes ses conséquences, mais aussi en atteindre la source — le cœur de l'homme — et le purifier, Jésus a été entièrement seul. Personne ne pouvait y prendre la moindre part. Que faisait le peuple pendant ce grand travail du sacrificateur? Il ne pouvait et ne devait rien faire, sinon affliger son âme. Une œuvre était accomplie en sa faveur sur laquelle il se reposait. Eh bien, c'est aussi tout ce que nous avons à faire: nous reposer sur l'œuvre suffisante et parfaite du Seigneur Jésus.