Lévitique 12:1-8; 13:1-8

Lévitique 12:1-8; 13:1-8

Loi sur l'impureté de la mère après la naissance d'un enfant

12 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

2 Parle aux fils d'Israël, en disant : Si une femme conçoit et donne naissance à un garçon, elle sera impure 7 jours. Elle sera impure comme aux jours de l'impureté de ses règles.

3 Et le 8e jour, on circoncira la chair du prépuce de l'enfant1.
1 littéralement : de son prépuce.

4 Et elle restera 33 jours dans le sang de sa purification. Elle ne touchera aucune chose sainte et ne viendra pas au sanctuaire jusqu'à ce que les jours de sa purification soient accomplis.

5 Et si c'est une fille qu'elle met au monde, alors elle sera impure 2 semaines comme pendant ses règles1 et elle restera 66 jours dans le sang de sa purification.
1 littéralement : son impureté.

6 Et quand les jours de sa purification seront accomplis, pour un fils ou pour une fille, elle amènera au sacrificateur, à l'entrée de la tente de la Rencontre, un agneau âgé d'un an pour l'holocauste et un jeune pigeon ou une tourterelle en sacrifice pour le péché.

7 Et il présentera ces choses devant l'Éternel, et fera propitiation pour elle, et elle sera purifiée de son flux de sang1. Telle est la loi de celle qui donne naissance à un garçon ou à une fille.
1 littéralement : de la source de son sang.

8 Et si ses moyens ne suffisent pas pour trouver un agneau, elle prendra 2 tourterelles ou 2 jeunes pigeons, l'un pour l'holocauste et l'autre pour le sacrifice pour le péché. Et le sacrificateur fera propitiation pour elle et elle sera pure.

Loi sur la lèpre et sur la teigne chez un homme ou une femme

13 Et l'Éternel parla à Moïse et à Aaron, en disant :

2 Si un homme1 a dans la peau de sa chair une tumeur, ou une dartre, ou une tache blanchâtre, et qu'elle soit devenue, dans la peau de sa chair, une plaie [comme] de lèpre, alors on l'amènera à Aaron le sacrificateur ou à l'un de ses fils les sacrificateurs.
1 homme ou femme.

3 Et le sacrificateur verra la plaie qui est dans la peau de sa chair. Et si le poil dans la plaie est devenu blanc et si la plaie paraît plus enfoncée que la peau de sa chair, c'est une plaie de lèpre. Et le sacrificateur le verra et le déclarera impur.

4 Et si la tache1 dans la peau de sa chair est blanche, et si elle ne paraît pas plus enfoncée que la peau, et si le poil n'est pas devenu blanc, le sacrificateur fera enfermer pendant sept jours [celui qui a] la plaie.
1 tache blanchâtre, luisante ; ainsi partout.

5 Et le sacrificateur le verra le septième jour. Et voici, la plaie est restée à ses yeux au même état, la plaie ne s'est pas étendue dans la peau. Alors le sacrificateur le fera enfermer pendant sept autres jours.

6 Et le sacrificateur le verra pour la deuxième fois, le septième jour. Et voici, la plaie s'efface et la plaie ne s'est pas étendue dans la peau. Alors le sacrificateur le déclarera pur : c'est une dartre. Et il lavera ses vêtements et sera pur.

7 Mais si la dartre s'est beaucoup étendue dans la peau, après qu'il aura été vu par le sacrificateur pour être déclaré pur1, alors il sera vu une deuxième fois par le sacrificateur.
1 littéralement : pour sa purification.

8 Et le sacrificateur le regardera et voici, la dartre s'est étendue dans la peau. Alors le sacrificateur le déclarera impur : c'est une lèpre.

Comme pour nous montrer que les ressources divines ont devancé l'apparition du péché, le Lévitique considère les sacrifices et la sacrificature avant le péché lui-même. Le ch. 11 nous a appris à veiller pour ne pas être contaminés par l'impureté extérieure. Mais le mal n'est pas seulement autour de nous, il est également en nous: l'ennemi est pour ainsi dire dans la place. Le ch. 12 nous fait prendre conscience de son caractère héréditaire. «Voici, je suis né dans l'iniquité, et ma mère m'a conçu dans le péché» (Ps. 51:7 ps 51.2-8). La nature pécheresse d'Adam s'est transmise à toute sa race, un petit enfant nouveau-né est un pécheur en puissance avant d'avoir commis encore aucun acte coupable. Et il a besoin au même titre qu'un adulte du sacrifice de Christ.

Les ch. 13 et 14 traitent de la lèpre qui représente toujours le péché sous son caractère de souillure. La lèpre: maladie rongeante, contagieuse, affreuse à voir, supprimant la sensibilité et qu'on ne pouvait pas guérir! Aux yeux de Dieu le péché présente ces différents traits. Il se traduit en actes et en paroles, même chez des croyants, nous ne le savons que trop! Exemples:
- en Marie la médisance (Nomb. 12:10 nb 12.1-15);
- en Guéhazi la convoitise et le mensonge (2 Rois 5:27 2r 5.21-27);
- en Ozias l'orgueil spirituel (2 Chron. 26:20 2ch 26.16-21).