Lévitique 4:13-26

Lévitique 4:13-26

Le sacrifice pour le péché de la communauté d'Israël

13 Et si toute la communauté d'Israël a péché par erreur1 et que la chose soit restée cachée aux yeux de l'assemblée, et qu'ils aient fait à l'égard de l'un de tous les commandements de l'Éternel ce qui ne doit pas se faire, et qu'ils se soient rendus coupables,
1 c.-à-d. : involontairement.

14 et que le péché qu'ils ont commis contre le [commandement] vienne à être connu, alors l'assemblée présentera un jeune taureau en sacrifice pour le péché et on l'amènera devant la tente de la Rencontre.

15 Et les anciens de la communauté poseront leurs mains sur la tête du taureau, devant l'Éternel, et on égorgera le taureau devant l'Éternel.

16 Et le sacrificateur oint apportera du sang du taureau dans la tente de la Rencontre.

17 Et le sacrificateur trempera son doigt dans le sang et en fera aspersion, sept fois, devant l'Éternel, par-devant le voile.

18 Et il mettra du sang sur les cornes de l'autel qui est devant l'Éternel, dans la tente de la Rencontre. Et il versera tout le sang au pied de l'autel de l'holocauste qui est à l'entrée de la tente de la Rencontre.

19 Et il prélèvera toute la graisse et la fera fumer sur l'autel.

20 Et il fera avec le taureau comme il a fait avec le taureau du sacrifice pour le péché. Il fera ainsi de lui. Et le sacrificateur fera propitiation pour eux et il leur sera pardonné.

21 Et on emportera le taureau hors du camp et on le brûlera comme on a brûlé le premier taureau. C'est un sacrifice pour le péché pour l'assemblée.

Le sacrifice pour le péché d'un prince

22 Si un prince a péché et a fait par erreur1 à l'égard de l'un de tous les commandements de l'Éternel son Dieu ce qui ne doit pas se faire, et s'est rendu coupable,
1 c.-à-d. : involontairement.

23 si on lui a fait connaître son péché qu'il a commis, alors il amènera pour son offrande1 un bouc, un mâle sans défaut.
1 hébreu : corban, dérivé du verbe traduit par : présenter.

24 Et il posera sa main sur la tête du bouc et il l'égorgera au lieu où l'on égorge l'holocauste devant l'Éternel. C'est un sacrifice pour le péché.

25 Et le sacrificateur prendra avec son doigt du sang du sacrifice pour le péché, et il le mettra sur les cornes de l'autel de l'holocauste, et il versera le sang au pied de l'autel de l'holocauste.

26 Et il fera fumer toute la graisse sur l'autel, comme la graisse du sacrifice de prospérités. Et le sacrificateur fera propitiation pour lui, [pour le purifier] de son péché, et il lui sera pardonné.

Bien des personnes ne s'estiment pas coupables de leurs fautes inconscientes: elles partent du principe que Dieu ne peut pas leur reprocher leur ignorance et tiendra compte de leur «bonne volonté». Funeste illusion! Si Dieu doit prévoir un sacrifice pour les péchés commis par erreur, c'est la preuve que le pécheur même ignorant est coupable devant Lui. D'ailleurs nos lois ont la même rigueur: nul n'est censé les ignorer. Une infraction au code, même involontaire, me fait encourir une contravention. Aux yeux du Dieu saint, le péché commis demeure; il n'est aucunement excusé par mon indifférence. Mais j'apprends que, pour tout péché, s'il y a condamnation, il y a aussi sacrifice. Il n'a pas fallu moins que l'infini de l'œuvre de la croix pour effacer l'infini de l'offense faite à Dieu par mes péchés, volontaires ou non, ceux dont je me souviens et ceux que l'ai oubliés depuis longtemps.

En posant sa main sur la tête de la victime, celui qui la présentait faisait passer son péché sur elle. Il reconnaissait qu'il était coupable et aurait dû mourir, mais que l'animal offert le remplaçait pour porter ce péché et mourir à sa place. C'est ce qu'a fait pour nous Jésus, notre parfait Substitut.