Lévitique 4:1-12

Lévitique 4:1-12

Le sacrifice pour le péché du sacrificateur oint

4 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

2 Parle aux fils d'Israël, en disant : Si quelqu'un1 a péché par erreur2 contre l'un des commandements de l'Éternel dans les choses qui ne doivent pas se faire, et a commis une de ces choses,
1 littéralement : une âme. 2 c.-à-d. : involontairement.

3 si c'est le sacrificateur oint qui a péché, rendant par là le peuple coupable, alors il présentera à l'Éternel, pour son péché qu'il aura commis, un jeune taureau1 sans défaut, en sacrifice pour le péché.
1 littéralement : un jeune taureau, fils du gros bétail ; ici et ailleurs.

4 Et il amènera le taureau à l'entrée de la tente de la Rencontre, devant l'Éternel. Alors il posera sa main sur la tête du taureau et il égorgera le taureau devant l'Éternel.

5 Et le sacrificateur oint prendra du sang du taureau et il l'apportera dans la tente de la Rencontre.

6 Et le sacrificateur trempera son doigt dans le sang et fera aspersion du sang sept fois, devant l'Éternel, par-devant le voile du lieu saint.

7 Et le sacrificateur mettra du sang sur les cornes de l'autel de l'encens aromatique, qui est dans la tente de la Rencontre, devant l'Éternel. Et il versera tout le sang du taureau au pied de l'autel de l'holocauste qui est à l'entrée de la tente de la Rencontre.

8 Et il prélèvera toute la graisse du taureau du sacrifice pour le péché : la graisse qui couvre l'intérieur, et toute la graisse qui est sur l'intérieur,

9 et les deux rognons, et la graisse qui est dessus, qui est sur les reins, et le grand lobe du foie, qu'on détachera près des rognons,

10 comme on les prélève du bœuf1 du sacrifice de prospérités. Et le sacrificateur les fera fumer sur l'autel de l'holocauste.
1 littéralement : bête du gros bétail, mâle ou femelle.

11 Et la peau du taureau et toute sa chair, avec sa tête, et ses pattes, et son intérieur, et ses excréments,

12 tout le taureau, il1 l'emportera hors du camp, dans un lieu pur, là où l'on verse les cendres2, et il1 le brûlera sur du bois, au feu. Il sera brûlé au lieu où l'on verse les cendres2.
1 ou : on. 2 cendres qui contiennent des chairs brûlées et non des cendres ordinaires.

Le sacrifice pour le péché clôt la liste des saintes offrandes. La première place revenait à l'holocauste: côté de Dieu dans l'œuvre de Christ; la dernière aux besoins du pécheur. Mais il va de soi que nous faisons le chemin inverse. Avant de connaître la paix et la joie du sacrifice de prospérités, avant de comprendre ce que Jésus a été pour Dieu dans sa vie et dans sa mort, nous commençons par avoir affaire à Celui qui a souffert et qui est mort sur la croix pour expier nos péchés. Le sang était porté dans la tente comme pour donner à Dieu une preuve de l'œuvre achevée et au pécheur un gage de son acceptation. La graisse fumait sur l'autel, signe de la satisfaction trouvée par Dieu dans l'obéissance de la victime. Enfin, tandis que la chair de l'holocauste devait fumer sur l'autel et que celle du sacrifice de prospérités était mangée par celui qui le présentait, le corps des animaux offerts pour le péché était brûlé hors du camp. À cause de nos péchés qu'il portait, Jésus a souffert «hors de la porte», loin de la présence du Dieu saint. Et le verbe «brûler», différent de «faire fumer» employé pour les graisses et les parfums, traduit l'ardeur du jugement qui a consumé notre parfait Sacrifice (Héb. 13:11 hb 13.10-16).