Exode 38:1-20

Exode 38:1-20

L'autel de l'holocauste

38 Et il fit l'autel de l'holocauste, en bois d'acacia. Sa longueur était de 5 coudées et sa largeur de 5 coudées. Il était carré et sa hauteur était de 3 coudées.

2 Et il fit ses cornes à ses 4 coins ; ses cornes étaient [tirées] de lui. Et il le plaqua de bronze.

3 Et il fit tous les ustensiles de l'autel : les pots, et les pelles, et les bassins, les fourchettes et les brûle-parfums. Il fit tous ses ustensiles en bronze.

4 Et il fit pour l'autel une grille en ouvrage de treillis, en bronze, au-dessous de son rebord, en bas, à1 mi-hauteur [de l'autel].
1 littéralement : jusqu'à.

5 Et il fondit 4 anneaux aux 4 coins de la grille de bronze, pour recevoir les barres.

6 Et il fit les barres en bois d'acacia et les plaqua de bronze.

7 Et il fit entrer dans les anneaux, sur les côtés de l'autel, les barres qui serviront à le porter. Il le fit creux, avec des panneaux.

La cuve de bronze

8 Et il fit la cuve en bronze et son support en bronze avec les miroirs des femmes qui s'étaient rassemblées1 à l'entrée de la tente de la Rencontre.
1 ou : servaient ; le mot hébreu évoque un service militaire.

Le parvis

9 Et il fit le parvis. Pour le côté du Néguev1 vers le sud, [il fit] les tentures du parvis de fin lin retors, de 100 coudées,
1 nom de la contrée située au sud de Juda, vers le désert.

10 leurs 20 piliers et leurs 20 bases en bronze. Les crochets des piliers et leurs tringles étaient en argent.

11 Et pour le côté du nord, [il fit] 100 coudées [de tentures], leurs 20 piliers et leurs 20 bases en bronze. Les crochets des piliers et leurs tringles étaient en argent.

12 Et pour le côté de l'ouest, [il fit] 50 coudées de tentures, leurs 10 piliers et leurs 10 bases. Les crochets des piliers et leurs tringles étaient en argent.

13 Et pour le côté de l'est, vers le soleil levant, [il fit] 50 coudées [de tentures] ;

14 pour un côté, 15 coudées de tentures, leurs 3 piliers et leurs 3 bases ;

15 et pour l'autre côté — [chaque côté était] de part et d'autre de la porte du parvis — 15 coudées de tentures, leurs 3 piliers et leurs 3 bases.

16 Toutes les tentures du parvis, tout autour, étaient en fin lin retors.

17 Et les bases des piliers [étaient] en bronze. Les crochets des piliers et leurs tringles [étaient] en argent, et leurs chapiteaux [étaient] plaqués d'argent. Et tous les piliers du parvis avaient des tringles en argent.

18 Et le rideau de la porte du parvis était de bleu, et de pourpre, et d'écarlate, et de fin lin retors, en ouvrage de brodeur. Et la longueur [était] de 20 coudées, et la hauteur, dans la largeur [de la porte était] de 5 coudées, correspondant aux tentures du parvis.

19 Et ses 4 piliers et leurs 4 bases [étaient] en bronze. Leurs crochets [étaient] en argent, et leurs chapiteaux [étaient] plaqués d'argent, et leurs tringles [étaient] en argent.

20 Et tous les pieux du tabernacle et du parvis, tout autour, étaient en bronze.

L'autel de bronze, lieu où les sacrifices étaient offerts, nous rappelle que Dieu a répondu par la croix à notre état de péché. Mais beaucoup de croyants sont troublés par les péchés commis après leur conversion. Ceux-ci peuvent-ils leur faire perdre leur salut? Non, Dieu soit béni! Comme Jésus le dit à Pierre: «Celui qui a tout le corps lavé» — ce qui a eu lieu une fois pour toutes pour le croyant (voir ch. 29 v. 4 ex 29.1-7) — celui-là «n'a besoin que de se laver les pieds» (Jean 13:10 j 13.8-17). Ce lavage des pieds après la marche, et des mains pour le service, se faisait à la cuve de bronze. Elle était faite de la même matière que l'autel pour nous apprendre que les péchés commis après notre conversion ont coûté, à Celui qui les a expiés, aussi cher que nos péchés précédents. Mais nous pouvons (et nous devons) les confesser à Dieu qui est fidèle et juste pour les pardonner à cause de l'œuvre de Jésus (1 Jean 1:9 1j 1.8-10).

Du v. 9 au v. 20, il est question de l'aménagement du parvis. Nous y relevons la dimension de la porte (v. 18): 20 coudées, soit environ 10 mètres, image de la porte de la grâce, grande ouverte aux pauvres pécheurs et de l'accès facile que l'évangile offre à tous pour s'approcher de la croix (l'autel de bronze). Tous nos lecteurs sont-ils passés par cette porte?