Exode 37:17-29

Exode 37:17-29

Le chandelier d'or pur

17 Et il fit le chandelier1 en or pur. Il fit le chandelier [en or] battu ; son pied et sa tige, ses calices, ses boutons et ses fleurs étaient [tirés] de lui.

18 Et 6 branches1 sortaient de ses côtés, 3 branches du chandelier d'un côté, et 3 branches du chandelier de l'autre côté.
1 ou : tiges.

19 Il y avait, sur une branche, 3 calices en forme de fleur d'amandier1, un bouton et une fleur, et sur une [autre] branche, 3 calices en forme de fleur d'amandier1, un bouton et une fleur. [Il en était] de même pour les 6 branches sortant du chandelier.
1 ou : en forme d'amande.

20 Et il y avait sur le chandelier 4 calices en forme de fleur d'amandier1, ses boutons et ses fleurs.
1 ou : en forme d'amande.

21 Et [il y avait] un bouton sous 2 branches [sortant] de lui, et un bouton sous 2 branches [sortant] de lui, et un bouton sous 2 branches [sortant] de lui, pour les 6 branches qui sortaient de lui.

22 Leurs boutons et leurs branches étaient tirées de lui, le tout [en or] battu, d'une pièce, en or pur.

23 Et il fit ses 7 lampes, et ses mouchettes, et ses vases à cendre, en or pur.

24 Il le fit, avec tous ses ustensiles, d'un talent1 d'or pur.
1 1 talent = 45 kg environ.

L'autel de l'encens – L'huile de l'onction sainte et le pur encens aromatique

25 Et il fit l'autel de l'encens, en bois d'acacia. Sa longueur était d'une coudée, et sa largeur d'une coudée. Il était carré et sa hauteur était de 2 coudées. Ses cornes étaient [tirées] de lui.

26 Et il le plaqua d'or pur, son plateau et ses parois, tout autour, et ses cornes. Et il lui fit un couronnement d'or tout autour.

27 Et il lui fit deux anneaux en or au-dessous de son couronnement, sur ses deux côtés, à ses deux flancs, pour recevoir les barres qui serviront à le porter.

28 Et il fit les barres en bois d'acacia et les plaqua d'or.

29 Et il fit l'huile de l'onction sainte et le pur encens aromatique, d'ouvrage de parfumeur.

Le chandelier d'or pur vient ensuite, avec son pied d'or battu, ses calices, ses boutons et ses fleurs «sortant de lui». Dieu prend plaisir à répéter, en la détaillant, toute la plénitude (le chiffre 7) de fruits et de beautés émanant de ce chandelier, type de Christ, lequel n'est redevable à personne d'aucune de ses gloires. Mais n'oublions pas que le chandelier était d'or battu, et qu'il était alimenté par de l'huile pure d'olives broyées (ch. 27 v. 20 ex 27.20-21), adjectifs qui font penser aux souffrances de Celui qui est venu comme la vraie lumière au milieu des ténèbres et n'a pas été reçu. Rejeté, il resplendit maintenant dans le saint Sanctuaire où les siens peuvent le contempler par la foi.

L'autel d'or, qui était aussi dans le lieu saint, devant le voile, est une autre image de Celui qui est l'objet central du culte, au Nom de qui nous nous approchons de Dieu pour adorer et aussi pour intercéder. L'encens qui y était offert, si nous nous reportons au ch. 30 v. 34 à 38 ex 30.34-38, était «composé, d'ouvrage de parfumeur, salé, pur, saint». Les diverses essences qui le constituaient nous parlent des perfections du Fils de Dieu et de la valeur que ces perfections ont pour le Père à qui nous les présentons.

L'huile sainte de l'onction est également préparée suivant les instructions du ch. 30 .