Exode 36:35-38; 37:1-16

Exode 36:35-38; 37:1-16

35 Et l'on fit le voile de bleu, et de pourpre, et d'écarlate, et de fin lin retors. On le fit en ouvrage d'art, avec des chérubins.

36 Et on lui fit 4 piliers [en bois] d'acacia, et on les plaqua d'or, et leurs crochets étaient en or. Et l'on fondit pour eux 4 bases en argent.

37 Et l'on fit pour l'entrée de la tente un rideau de bleu, et de pourpre, et d'écarlate, et de fin lin retors, en ouvrage de brodeur,

38 et ses 5 piliers, et leurs crochets. Et l'on plaqua d'or leurs chapiteaux et leurs tringles. Et leurs 5 bases étaient en bronze.

L'arche du témoignage

37 Et Betsaleël fit l'arche en bois d'acacia. Sa longueur était de 2 coudées et demie, et sa largeur d'une coudée et demie, et sa hauteur d'une coudée et demie.

2 Et il la plaqua d'or pur, à l'intérieur et à l'extérieur, et il lui fit un couronnement d'or tout autour.

3 Et il fondit pour elle 4 anneaux en or, pour ses 4 coins1, 2 anneaux à l'un de ses côtés, et 2 anneaux à l'autre de ses côtés.
1 selon quelques-uns : pieds ; comme en 25:12.

4 Et il fit des barres en bois d'acacia et les plaqua d'or.

5 Et il fit entrer les barres dans les anneaux, sur les côtés de l'arche, pour porter l'arche.

6 Et il fit un propitiatoire1 en or pur. Sa longueur était de 2 coudées et demie, et sa largeur d'une coudée et demie.
1 c.-à-d. : un couvercle ; mot dérivé de couvrir.

7 Et il fit 2 chérubins en or. Il les fit en or battu, aux 2 extrémités du propitiatoire,

8 un chérubin à l'une des extrémités et un chérubin à l'autre extrémité. Il fit les chérubins [tirés] du propitiatoire, à ses deux extrémités.

9 Et les chérubins étendaient les ailes vers le haut, couvrant de leurs ailes le propitiatoire. Et leurs visages étaient [tournés] l'un vers l'autre ; les visages des chérubins étaient [dirigés] vers le propitiatoire.

La table des pains de présentation

10 Et il fit la table en bois d'acacia. Sa longueur était de 2 coudées, et sa largeur d'une coudée, et sa hauteur d'une coudée et demie.

11 Et il la plaqua d'or pur et y fit un couronnement d'or tout autour.

12 Et il y fit un rebord d'une paume1 tout autour et il fit un couronnement d'or à son rebord, tout autour.
1 ou : porte-lampe.

13 Et il lui fondit 4 anneaux en or et il mit les anneaux aux 4 coins qui étaient à ses 4 pieds.

14 Les anneaux étaient près du rebord pour recevoir les barres, pour porter la table.

15 Et il fit les barres en bois d'acacia et les plaqua d'or, pour porter la table.

16 Et il fit en or pur les ustensiles qui étaient sur la table, ses plats, et ses coupes, et ses bols, et les gobelets avec lesquels on fait les libations.

Le voile magnifique séparant le lieu saint du lieu très saint est porté par quatre piliers. L'humanité de Christ telle que les quatre évangiles la déploient devant nos yeux, est un sujet inépuisable d'admiration et d'adoration. Il est le Messie d'Israël (Matthieu), le Serviteur obéissant (Marc), le Fils de l'homme (Luc), Celui qui vient du ciel (Jean). Chaque fil: de bleu, de pourpre, d'écarlate ou de fin lin, chaque trait de son humanité, parfait en lui-même, est étroitement tissé, uni aux autres, de manière à constituer ce merveilleux ensemble qu'est la vie de notre Seigneur Jésus Christ. Mais cette vie, si belle qu'elle soit, ne pouvait pas nous conduire à Dieu. Au contraire, elle soulignait par contraste la profondeur de notre misère morale. Il a fallu Sa mort. Et comme signe, au moment même où le Sauveur laissait sa vie sur la croix, Dieu a déchiré le voile, frayant vers Lui à l'adorateur «un chemin nouveau et vivant» (Héb. 10.20 hb 10.19-22).

L'arche et la table sont ensuite confectionnées. Les barres qui servaient à les porter à travers le désert nous font penser à la marche du Seigneur ici-bas. Recouvertes d'or pur, elles nous rappellent ce verset d'Ésaïe: «Combien sont beaux... les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles...» (És. 52:7 es 52.7-10).