Exode 34:12-26

Exode 34:12-26

12 Prends bien garde de ne pas conclure une alliance avec l'habitant du pays dans lequel tu vas entrer, de peur qu'il ne soit un piège au milieu de toi.

13 Mais vous démolirez leurs autels, et vous briserez leurs statues, et vous abattrez leurs ashères1.
1 ashères : images de la divinité féminine des Cananéens.

14 Car tu ne te prosterneras pas devant un autre °dieu — car l'Éternel dont le nom est Jaloux est un °Dieu jaloux —

15 de peur que tu ne conclues une alliance avec les habitants du pays, de peur que, en te prostituant après leurs dieux et en sacrifiant à leurs dieux, on ne t'invite, et que tu ne manges de leur sacrifice.

16 Et tu prendrais de leurs filles pour tes fils, et leurs filles se prostitueraient après leurs dieux et feraient que tes fils se prostitueraient après leurs dieux.

17 Tu ne te feras pas des dieux en métal fondu.

18 Tu garderas la fête des Pains sans levain. Pendant 7 jours tu mangeras des pains sans levain, comme je te l'ai commandé, au temps fixé du mois d'Abib1. Car c'est au mois d'Abib1 que tu es sorti d'Égypte.
1 Abib : épis ; c.-à-d. le mois de la maturité des épis ; voir 13:4.

19 Tout ce qui ouvre l'utérus est à moi, ainsi que tout mâle, premier-né de ton bétail, tant du gros bétail que du petit bétail.

20 Et le premier-né de l'âne, tu le rachèteras avec un agneau1. Et si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tout premier-né de tes fils, tu le rachèteras. Et on ne paraîtra pas les [mains] vides devant ma face.
1 ou : chevreau.

21 Six jours tu travailleras, mais le septième jour, tu te reposeras ; [même] au temps du labourage et de la moisson, tu te reposeras.

22 Et tu feras1 la fête des Semaines, [celle] des premiers fruits de la moisson du blé, et la fête de la Récolte, à la fin2 de l'année.
1 littéralement : tu feras pour toi. 2 littéralement : révolution.

23 Trois fois par an, tout homme1 d'entre vous paraîtra devant la face du Seigneur, l'Éternel, le Dieu d'Israël.
1 littéralement : mâle.

24 Car je déposséderai les nations devant toi et j'élargirai ton territoire. Et personne ne convoitera ton pays lorsque tu monteras pour paraître devant la face de l'Éternel, ton Dieu, trois fois par an.

25 Tu n'offriras pas1 le sang de mon sacrifice avec du pain levé. Et le sacrifice de la fête de la Pâque ne passera pas la nuit jusqu'au matin.
1 littéralement : Tu n'égorgeras pas.

26 Tu apporteras à la maison de l'Éternel ton Dieu les prémices des premiers fruits de ta terre.
Tu ne cuiras pas le chevreau dans le lait de sa mère.

Une seconde fois Moïse est avec l'Éternel sur la montagne pendant 40 jours. Comme conséquence de ce qui est arrivé, Dieu se fait connaître comme «un Dieu jaloux» (v. 14) qui veut être le seul objet de l'adoration de son peuple. Non pas que les idoles Lui fassent le moindre tort. Quelle rivalité pourrait exister entre le Créateur des mondes et les dieux d'or, de pierre ou de bois, ouvrages de mains d'hommes? Mais il est «jaloux» parce qu'il sait que le bonheur des siens consiste à n'aimer que lui, et que les idoles les décevront toujours. Il l'est aussi parce que leur faible amour a un grand prix pour son cœur. La 1ère épître de Jean, celle qui nous parle le plus de l'amour divin se termine par cette exhortation: «Enfants, gardez-vous des idoles» (1 Jean 5:21 1j 5.18-21).

L'habitant du pays te sera en piège, prévient l'Éternel qui connaît à la fois ce piège et notre tendance à y tomber (v. 12). Il ajoute: «De peur... qu'on ne t'invite» (v. 15). Certaines invitations sont en effet des pièges. Il faut avoir le courage de les refuser. Mieux encore, ayons un comportement sans équivoque tel que ceux qui cherchent à nous fréquenter sachent d'abord bien qui nous sommes! (1 Rois 1:9, 10 1r 1.5-10).

En relation avec ses droits, l'Éternel répète ici quelques-unes des instructions des ch. 21 à 23.