Exode 33:1-11

Exode 33:1-11

L'Éternel donne l'ordre de partir

33 Et l'Éternel dit à Moïse : Va, monte d'ici — toi et le peuple que tu as fait monter du pays d'Égypte — vers le pays que j'ai promis par serment à Abraham, à Isaac et à Jacob, en disant : Je le donnerai à ta descendance.

2 Et j'enverrai un ange devant toi et je chasserai le Cananéen, l'Amoréen, et le Héthien, et le Phérézien, le Hévien, et le Jébusien.

3 [Monte d'ici] vers un pays ruisselant de lait et de miel. Car je ne monterai pas au milieu de toi — car tu es un peuple au cou raide — de peur que je ne te détruise en chemin.

4 Et le peuple entendit cette parole fâcheuse, et prit le deuil, et personne ne mit ses ornements sur soi.

5 Or l'Éternel avait dit à Moïse : Dis aux fils d'Israël : Vous êtes un peuple au cou raide. [Si] je montais un seul instant au milieu de toi, je te détruirais. Et maintenant, ôte tes ornements de dessus toi et je saurai ce que je te ferai.

6 Et les fils d'Israël se débarrassèrent de leurs ornements, à partir du mont Horeb.

La tente de la Rencontre

7 Et Moïse prit une tente1 et la tendit pour lui hors du camp, loin du camp, et il l'appela la tente de la Rencontre. Et il arriva que tous ceux qui cherchaient l'Éternel sortirent vers la tente de la Rencontre qui était hors du camp.
1 littéralement : la tente.

8 Et il arriva, lorsque Moïse sortit vers la tente, que tout le peuple se leva, et se tint chacun à l'entrée de sa tente, et suivit des yeux Moïse, jusqu'à ce qu'il soit entré dans la tente.

9 Et il arriva, comme Moïse entrait dans la tente, que la colonne de nuée descendit, et se tint à l'entrée de la tente, et l'Éternel1 parla avec Moïse.
1 littéralement : il.

10 Et tout le peuple vit la colonne de nuée se tenant à l'entrée de la tente. Et tout le peuple se leva et ils se prosternèrent, chacun à l'entrée de sa tente.

11 Et l'Éternel parlait à Moïse face à face, comme un homme parle avec son ami. Et Moïse1 retournait au camp, mais son serviteur Josué, fils de Nun, jeune homme, ne sortait pas de l'intérieur de la tente.
1 littéralement : il.

Animé d'une sainte colère, Moïse a détruit le veau d'or et ordonné le châtiment. Il a ensuite informé le peuple que l'Éternel ne monterait pas avec lui. Maintenant le voici qui fait une chose inattendue; il dresse pour lui une tente, hors du camp, loin du camp. A-t-il cessé d'aimer ce peuple? Au contraire, il vient d'en donner la preuve la plus grande et la plus touchante en demandant d'être à sa place effacé du livre de l'Éternel. Non, son motif est bien différent. En raison du péché commis, la nuée ne peut plus se poser dans le camp. Aussi est-ce pour retrouver cette précieuse colonne, figure de Christ, que Moïse et d'autres avec lui quittent le camp d'Israël.

Héb. 13:13 hb 13.10-16 en allusion à ce passage, fait entendre l'appel: «Sortons vers lui, hors du camp». C'est pour obéir à cette injonction que beaucoup de rachetés se sont séparés des religions formalistes, et des églises organisées de la chrétienté pour chercher seulement et simplement la présence du Seigneur Jésus (Matt. 18:20 mt 18.18-20). Voyez Josué! Bien qu'encore un jeune homme, il comprend que le bonheur pour lui consiste à ne pas quitter la présence de Dieu. Image d'une communion continuelle, mais aussi des joies qui nous attendent au lieu où le Seigneur a promis sa présence!