Exode 16:13-31

Exode 16:13-31

Les cailles et la manne

13 Et il arriva, le soir, que des cailles montèrent et couvrirent le camp, et le matin, il y eut une couche de rosée autour du camp.

14 Et la couche de rosée se leva et voici, sur la surface du désert, [il y avait] quelque chose de menu, de granuleux, quelque chose de menu comme la gelée blanche sur la terre.

15 Et les fils d'Israël [le] virent et se dirent l'un à l'autre : Qu'est-ce1 que cela ? Car ils ne savaient pas ce que c'était. Et Moïse leur dit : C'est le pain que l'Éternel vous a donné pour nourriture.
1 hébreu : man.

16 Voici ce1 que l'Éternel a commandé : Recueillez-en, chacun en proportion de ce qu'il peut manger, un omer2 par tête, selon le nombre de vos personnes. Chacun en prendra pour ceux qui sont dans sa tente.
1 littéralement : la parole. 2 1 omer = 2,2 litres environ.

17 Et les fils d'Israël firent ainsi et ils recueillirent, l'un beaucoup, l'autre peu.

18 Et ils mesurèrent avec l'omer ; et celui qui avait beaucoup n'avait pas trop et celui qui avait peu n'en manquait pas. Chacun avait recueilli en proportion de ce qu'il mangeait.

19 Et Moïse leur dit : Que personne n'en laisse de reste jusqu'au matin.

20 Mais ils n'écoutèrent pas Moïse et quelques-uns [d'entre eux] en laissèrent de reste jusqu'au matin. Mais il s'y engendra des vers et cela puait. Et Moïse se mit en colère contre eux.

21 Et ils en recueillaient chaque matin, chacun en proportion de ce qu'il mangeait. Et à la chaleur du soleil cela fondait.

22 Et il arriva, le 6e jour, qu'ils recueillirent le double de pain, 2 omers pour chacun. Et tous les princes de l'assemblée vinrent et le rapportèrent à Moïse.

Le sabbat

23 Et il leur dit : Voici ce que l'Éternel a dit : Demain est le repos, le sabbat consacré1 à l'Éternel. Faites cuire ce que vous avez à faire cuire, et faites bouillir ce que vous avez à faire bouillir. Et tout ce qui est en trop, gardez-le en réserve jusqu'au matin.
1 littéralement : le repos, le sabbat saint ; le mot sabbat signifie aussi repos.

24 Et ils le gardèrent jusqu'au matin, comme Moïse l'avait ordonné. Et cela ne pua pas et il n'y eut pas de vers dedans.

25 Et Moïse dit : Mangez-le aujourd'hui, car aujourd'hui est le sabbat de l'Éternel. Aujourd'hui vous n'en trouverez pas dans les champs.

26 Six jours vous en recueillerez, mais le septième jour est le sabbat ; il n'y en aura pas ce [jour-là].

27 Et il arriva, le septième jour, que quelques-uns du peuple sortirent pour en recueillir, mais ils n'en trouvèrent pas.

28 Et l'Éternel dit à Moïse : Jusqu'à quand refuserez-vous de garder mes commandements et mes lois ?

29 Voyez que l'Éternel vous a donné le sabbat. C'est pourquoi il vous donne au sixième jour du pain pour deux jours. Que chacun reste chez lui ; que personne ne sorte de chez lui le septième jour.

30 Et le peuple se reposa le septième jour.

31 Et la maison d'Israël appela cela du nom de manne1. Et elle était comme de la graine de coriandre, blanche, et avait le goût d'un gâteau au miel.
1 hébreu : man, qui veut dire : qu'est-ce ? Ou aussi : don.

«Nos pères ont mangé la manne au désert...», rappelleront les foules au Seigneur Jésus. Mais il leur répondra qu'il est lui-même «le véritable pain qui vient du ciel» (Jean 6:31-33 j 6.28-35). Christ est la nourriture du croyant: il donne et il alimente la vie nouvelle. À cet égard ce chapitre nous fournit plusieurs instructions pratiques de la plus grande importance:

  1. La quantité ramassée était fonction de leur appétit (v. 18). Nous jouissons de Christ seulement dans la mesure où nous le désirons. Et nous ne le désirons jamais trop! (Ps. 81:11 ps 81.11-13).
  2. La manne répondait aux besoins du jour même, non à ceux du lendemain. C'est moment après moment que Christ doit être mon aliment, ma force. Si par exemple j'ai aujourd'hui particulièrement besoin de patience, je la trouverai en m'occupant de la parfaite patience de Jésus.
  3. Enfin les fils d'Israël avaient à récolter leur portion de manne chaque matin avant qu'elle ne fonde à la chaleur du jour. Nourrissons-nous de la Parole du Seigneur dès le matin, avant que les occupations de la journée n'en aient fait échapper l'occasion. Nous ne passons pas un jour sans donner de nourriture à notre corps. Ne privons jamais notre âme du seul aliment qui la fait vivre et prospérer: Jésus, le pain de vie.