Exode 14:1-14

Exode 14:1-14

Le Pharaon poursuit les Israélites

14 Et l'Éternel parla à Moïse, en disant :

2 Dis aux fils d'Israël qu'ils se détournent et qu'ils dressent leur camp devant Pi-Hahiroth, entre Migdol et la mer. Vous dresserez votre camp près de la mer, devant Baal-Tsephon, en face de ce lieu.

3 Et le Pharaon dira au sujet des fils d'Israël : Ils errent dans le pays, le désert s'est refermé sur eux.

4 Et j'endurcirai le cœur du Pharaon et il les poursuivra. Et je serai glorifié dans le Pharaon et dans toute son armée, et les Égyptiens sauront que je suis l'Éternel. Et ils firent ainsi.

5 Et il fut rapporté au roi d'Égypte que le peuple s'était enfui. Et le cœur du Pharaon et de ses serviteurs fut changé à l'égard du peuple, et ils dirent : Qu'avons-nous fait de laisser partir Israël, pour qu'il ne nous serve plus ?

6 Alors il attela son char et prit son peuple avec lui.

7 Et il prit 600 chars d'élite, et tous les chars de l'Égypte, et des capitaines sur eux tous.

8 Et l'Éternel endurcit le cœur du Pharaon, roi d'Égypte, et il poursuivit les fils d'Israël. Et les fils d'Israël étaient sortis la main levée.

9 Et les Égyptiens les poursuivirent. Et tous les chevaux, les chars du Pharaon, et ses cavaliers, et son armée, les atteignirent alors qu'ils avaient dressé leur camp près de la mer, près de Pi-Hahiroth, devant Baal-Tsephon.

10 Et le Pharaon s'approcha, et les fils d'Israël levèrent les yeux, et voici, les Égyptiens marchaient derrière eux. Et les fils d'Israël eurent très peur et ils crièrent vers l'Éternel.

11 Et ils dirent à Moïse : Est-ce parce qu'il n'y avait pas de tombeaux en Égypte que tu nous as emmenés dans le désert pour [y] mourir ? Que nous as-tu fait de nous avoir fait sortir d'Égypte ?

12 N'est-ce pas ici la parole que nous t'exprimions en Égypte, en disant : Laisse-nous et nous servirons les Égyptiens ? Car pour nous, il vaut mieux servir les Égyptiens que de mourir dans le désert.

13 Et Moïse dit au peuple : Ne craignez pas ! Tenez-vous là et voyez la délivrance de l'Éternel qu'il opérera pour vous aujourd'hui ! Car les Égyptiens que vous voyez aujourd'hui, vous ne les verrez plus jamais.

14 L'Éternel combattra pour vous et vous, vous garderez le silence.

Israël pensait bien en avoir fini avec ses ennemis les Égyptiens. Or les voici qui, emportés par une énergie d'erreur, se ressaisissent et engagent la poursuite contre le peuple. Ce dernier semble pris au piège. Devant: la mer Rouge; derrière: le Pharaon, ses chars, ses capitaines. Ah! quel effroi, quel cri de détresse! Mais le peuple doit apprendre qu'il n'existe pas de difficulté trop grande pour l'Éternel. Au contraire, plus l'épreuve est intense, plus Dieu a l'occasion de faire admirer sa puissance.

Quelle leçon aussi pour nous! Quand une difficulté survient, une épreuve qui paraît sans issue, comment réagissons-nous? Trop souvent par de l'inquiétude ou de l'agitation. Mais que dit Moïse à Israël? Il commence par les rassurer: «Ne craignez pas...», puis il leur annonce la délivrance: «L'Éternel combattra pour vous...» Enfin il leur donne des instructions simples — mais que nous trouvons parfois bien difficiles à suivre: «Tenez-vous là... gardez le silence» (v. 13, 14). Ce combat ne concernait pas le peuple; il était entre l'Éternel et les Égyptiens. Celui qui avait mis son peuple à l'abri de l'ange destructeur, n'était-il pas à plus forte raison capable de le délivrer de la main des hommes?