Exode 7:26-29; 8:1-15

Exode 7:26-29; 8:1-15

Deuxième fléau : les grenouilles

26 Et l'Éternel dit à Moïse : Va vers le Pharaon et dis-lui : Ainsi dit l'Éternel : Laisse partir mon peuple pour qu'ils me servent.

27 Mais si tu refuses de le laisser partir, voici, je vais frapper tout ton territoire du fléau des grenouilles.

28 Et le fleuve fourmillera de grenouilles, et elles monteront et entreront dans ta maison, et dans ta chambre à coucher, et sur ton lit, et dans la maison de tes serviteurs, et parmi ton peuple, et dans tes fours, et dans tes pétrins.

29 Et les grenouilles monteront sur toi, et sur ton peuple, et sur tous tes serviteurs.

8 Et l'Éternel dit à Moïse : Dis à Aaron : Étends ta main avec ton bâton sur les rivières, et sur les canaux1, et sur les étangs, et fais monter les grenouilles sur le pays d'Égypte.
1 le mot hébreu signifie : les canaux et les bras du Nil.

2 Et Aaron étendit sa main sur les eaux de l'Égypte, et les grenouilles montèrent et couvrirent le pays d'Égypte.

3 Et les devins firent de même par leurs sortilèges et ils firent monter les grenouilles sur le pays d'Égypte.

4 Et le Pharaon appela Moïse et Aaron, et dit : Suppliez l'Éternel afin qu'il éloigne les grenouilles de moi et de mon peuple, et je laisserai partir le peuple, et ils sacrifieront à l'Éternel.

5 Et Moïse dit au Pharaon : Glorifie-toi sur moi ! Pour quand supplierai-je [l'Éternel] pour toi, et pour tes serviteurs, et pour ton peuple, afin qu'il ôte les grenouilles de chez toi et de tes maisons ? Il en restera seulement dans le fleuve.

6 Et il dit : Pour demain. Et il dit : [Ce sera] selon ta parole, afin que tu saches que personne n'est comme l'Éternel notre Dieu.

7 Et les grenouilles s'éloigneront de toi, et de tes maisons, et de tes serviteurs, et de ton peuple. Il en restera seulement dans le fleuve.

8 Et Moïse et Aaron sortirent d'auprès du Pharaon. Et Moïse cria vers l'Éternel au sujet des grenouilles qu'il avait fait venir1 sur le Pharaon.
1 littéralement : mises.

9 Et l'Éternel fit selon la parole de Moïse. Et les grenouilles moururent dans les maisons, dans les cours et dans les champs.

10 Et on les amassa par monceaux et la terre devint puante.

11 Et le Pharaon vit qu'il y avait du répit, et il endurcit1 son cœur et ne les écouta pas, comme avait dit l'Éternel.
1 littéralement : appesantit.

Troisième fléau : les moustiques

12 Et l'Éternel dit à Moïse : Dis à Aaron : Étends ton bâton, et frappe la poussière de la terre, et elle deviendra des moustiques dans tout le pays d'Égypte.

13 Et ils firent ainsi. Et Aaron étendit sa main avec son bâton, et il frappa la poussière de la terre, et elle devint des moustiques sur les hommes et sur les bêtes. Toute la poussière de la terre fut changée en moustiques dans tout le pays d'Égypte.

14 Et les devins firent de même pour produire des moustiques par leurs sortilèges, mais ils ne le purent pas. Et les moustiques furent sur les hommes et sur les bêtes.

15 Et les devins dirent au Pharaon : C'est le doigt de Dieu ! Mais le cœur du Pharaon s'endurcit et il ne les écouta pas, comme avait dit l'Éternel.

Sur l'ordre de l'Éternel, Aaron étend sa main et à présent ce sont des grenouilles qui montent et envahissent le pays. Moïse a cessé de discuter les ordres de Dieu. Il a maintenant une pleine assurance en Celui qui l'a envoyé et il s'engage vis-à-vis du Pharaon: «Pour quand supplierai-je l'Éternel?» (v. 5). — «Augmente-nous la foi», demandaient les disciples au Seigneur (Luc 17:5 lc 17.5-10). Ce devrait être aussi notre prière.

Après les grenouilles ce sont les moustiques qui remplissent l'Égypte. Les devins, qui à deux reprises avaient imité Aaron, se trouvent cette fois arrêtés. Leur folie est rendue manifeste. 2 Tim. 3:8 2tm 3.1-9 fait allusion à ces personnages et nous apprend leurs noms: Jannès et Jambrès. Ils représentent les chrétiens de nom, ceux qui ont la forme de la piété sans la foi véritable. Pour être chrétien il ne suffit pas d'imiter ce que font les vrais enfants de Dieu. On peut assister aux réunions, lire la Bible, faire beaucoup de bonnes œuvres... et ne pas être chrétien du tout. Rien n'est plus facile que de faire semblant d'appartenir au Seigneur en trompant les autres et peut-être en se trompant soi-même. Ami, avez-vous la foi véritable ou bien seulement son apparence? Votre sort éternel en dépend.