Exode 7:1-13

Exode 7:1-13

Première entrevue avec le Pharaon – Premier signe

7 Et l'Éternel dit à Moïse : Regarde, je t'ai fait Dieu pour le Pharaon et Aaron ton frère sera ton prophète.

2 Toi, tu diras tout ce que je te commanderai et Aaron ton frère parlera au Pharaon pour qu'il laisse partir les fils d'Israël hors de son pays.

3 Et moi, j'endurcirai le cœur du Pharaon, et je multiplierai mes signes et mes miracles dans le pays d'Égypte.

4 Mais le Pharaon ne vous écoutera pas. Et je mettrai ma main sur l'Égypte et je ferai sortir mes armées, mon peuple, les fils d'Israël, hors du pays d'Égypte par de grands jugements.

5 Et les Égyptiens reconnaîtront que je suis l'Éternel, lorsque j'étendrai ma main sur l'Égypte et que je ferai sortir les fils d'Israël du milieu d'eux.

6 Et Moïse et Aaron firent comme l'Éternel [le] leur avait commandé. Ils firent ainsi.

7 Et Moïse était âgé de 80 ans et Aaron âgé de 83 ans quand ils parlèrent au Pharaon.1
1 date : 1492 av. J.-C.

8 Et l'Éternel parla à Moïse et à Aaron, en disant :

9 Quand le Pharaon vous parlera, en disant : Montrez1 pour vous un miracle — tu diras à Aaron : Prends ton bâton, et jette-le devant le Pharaon, [et] il deviendra un serpent2.
1 littéralement : Donnez. 2 serpent, ailleurs aussi : crocodile ; ainsi dans tout ce passage.

10 Et Moïse et Aaron allèrent vers le Pharaon et ils firent ainsi, comme l'Éternel l'avait commandé. Et Aaron jeta son bâton devant le Pharaon et devant ses serviteurs, et il devint un serpent.

11 Et le Pharaon appela aussi les sages et les magiciens. Et eux aussi, les devins d'Égypte, firent ainsi par leurs sortilèges.

12 Ils jetèrent chacun son bâton et ils devinrent des serpents. Mais le bâton d'Aaron engloutit leurs bâtons.

13 Et le cœur du Pharaon s'endurcit et il ne les écouta pas, comme avait dit l'Éternel.

Dans le Ps. 90 ps 90.7-11 (Prière de Moïse, homme de Dieu), Moïse mentionne l'âge de 80 ans comme limite de vie pour un homme vigoureux. Pourtant c'est l'âge auquel lui-même va commencer son ministère (v. 7). Lorsque Dieu appelle un serviteur, il commence par annuler sa force naturelle; puis il fournit de nouvelles forces qui, d'une manière évidente, viennent de Lui.

L'Éternel a fait connaître d'avance ses pensées à Moïse et à Aaron. Ce qui constituera des fléaux pour les Égyptiens (ch. 9 v. 14 ex 9.13-16) s'appelle signes par rapport au peuple de Dieu (v. 3) et comporte pour lui un enseignement moral. C'est ainsi que Dieu instruit les chrétiens au sujet du monde, de Satan et de ses pauvres victimes. Sa Parole fait connaître les «grands jugements» qui vont tomber sur les hommes sans repentance. Elle nous dit aussi comment il fera sortir son peuple racheté hors de ce monde pour l'introduire dans la patrie céleste (v. 4). Aussi, chers amis chrétiens, avertis de toutes ces choses, quelles gens devrions-nous être en sainte conduite et en piété! (2 Pier. 3:11 2p 3.10-13).

En présence du Pharaon et de ses serviteurs, les signes annoncés au ch. 4 ex 4.1-9 sont opérés par Moïse et Aaron. Parlant de victoire sur Satan (le serpent) et sur le péché (la lèpre), nous pouvons y voir comme un résumé de l'évangile.