Genèse 43:1-15

Genèse 43:1-15

Second voyage des fils de Jacob en Égypte

43 Et la famine pesait sur le pays.

2 Et il arriva, lorsqu'ils eurent achevé de manger le blé qu'ils avaient apporté d'Égypte, que leur père leur dit : Retournez [et] achetez-nous un peu de vivres.

3 Et Juda lui parla, en disant : Cet homme nous a expressément avertis, en disant : Vous ne verrez pas mon visage, à moins que votre frère ne soit avec vous.

4 Si tu envoies notre frère avec nous, nous descendrons et nous t'achèterons des vivres.

5 Mais si tu ne l'envoies pas, nous ne descendrons pas, car l'homme nous a dit : Vous ne verrez pas mon visage, à moins que votre frère ne soit avec vous.

6 Et Israël dit : Pourquoi m'avez-vous fait le tort de déclarer à l'homme que vous aviez encore un frère ?

7 Et ils dirent : L'homme [nous] a interrogés en détail sur nous et sur notre parenté, en disant : Votre père vit-il encore ? Avez-vous [encore] un frère ? Et nous l'avons informé selon la teneur de ces paroles. Pouvions-nous donc savoir qu'il dirait : Faites descendre votre frère ?

8 Et Juda dit à Israël son père : Envoie le jeune homme avec moi et nous nous lèverons, et nous irons, et nous vivrons, et nous ne mourrons pas, ni nous, ni toi, ni nos enfants.

9 Moi, je réponds de lui, tu le redemanderas de ma main. Si je ne te le ramène pas et si je ne le présente pas devant ta face, je serai tous mes1 jours coupable envers toi.
1 littéralement : les.

10 Car si nous n'avions pas tardé, certes nous serions déjà revenus deux fois.

11 Et Israël, leur père, leur dit : Eh bien, s'il en est ainsi, faites ceci : Prenez dans vos récipients des meilleurs produits du pays et apportez[-les] à l'homme en cadeau : un peu de baume et un peu de miel, de la gomme aromatique et de la myrrhe, des pistaches et des amandes.

12 Et prenez le double d'argent dans vos mains, et l'argent qui a été remis à l'ouverture de vos sacs, rapportez-le dans vos mains ; peut-être était-ce une erreur.

13 Et prenez votre frère et levez-vous, retournez vers l'homme.

14 Et [que] le °Dieu Tout-Puissant1 vous fasse trouver compassion devant l'homme, afin qu'il laisse partir avec vous votre autre frère et Benjamin ! Et moi, si je suis privé d'enfants, j'en serai privé.

15 Et les hommes prirent ce cadeau et ils prirent le double d'argent dans leurs mains, ainsi que Benjamin. Et ils se levèrent et descendirent en Égypte. Et ils se tinrent devant Joseph.

Les frères de Joseph sont pleins de crainte. Il faut qu'ils retournent vers Joseph et s'expliquent au sujet de l'argent qu'ils ont retrouvé dans leurs sacs. Comment vont-ils être reçus? Ne restons pas loin du Seigneur quand nous avons un poids sur notre conscience. Le v. 8 trace à tout pécheur la marche à suivre: se lever, aller et vivre (comp. Luc 15:18 lc 15.11-32).

Les hommes ont pu décider leur père à laisser Benjamin les accompagner et, enfin, se mettent en route, emportant avec eux un cadeau: le meilleur produit du pays (v. 11). Mais le puissant Joseph, celui dont tous les greniers sont remplis, a-t-il besoin de quoi que ce soit? L'homme a toujours eu la prétention d'apporter quelque chose à Dieu. Mais de Sa part tout est gratuit. Il ne peut rien accepter, même ce que nous produisons de meilleur. Miel, épices, pistaches, amandes, sont des produits de luxe, insuffisants pour nourrir ceux qui n'ont plus de blé. Ce qu'il faut à nos cœurs, c'est le blé céleste, la nourriture d'en haut qui seule peut apaiser la faim de nos âmes. Le monde nous présentera quelques friandises, mais le Seigneur Jésus, le vrai Joseph, pourra seul nous donner le blé du pays céleste, en se présentant lui-même à nos cœurs.