Genèse 38:1-30; 39:1-16

Genèse 38:1-30; 39:1-16

Le péché de Juda

38 Et il arriva, en ce temps-là, que Juda s'éloigna de ses frères et se retira vers un homme adullamite, et son nom [était] Hira.

2 Et Juda y vit la fille d'un homme cananéen, du nom de Shua, et il la prit et alla vers elle.

3 Et elle conçut et donna naissance à un fils, et il l'appela du nom d'Er.

4 Et elle conçut encore et donna naissance à un fils, et elle l'appela du nom d'Onan.

5 Et elle donna encore naissance à un fils et l'appela du nom de Shéla. Et Juda1 était à Kezib quand elle le mit au monde.
1 littéralement : il.

6 Et Juda prit pour Er, son premier-né, une femme qui se nommait Tamar.

7 Et Er, premier-né de Juda, était méchant aux yeux de l'Éternel et l'Éternel le fit mourir.

8 Et Juda dit à Onan : Va vers la femme de ton frère et remplis envers elle le devoir de beau-frère et suscite une descendance à ton frère.

9 Mais Onan savait que la descendance ne serait pas pour lui. Et il arriva, lorsqu'il alla vers la femme de son frère, qu'il perdit [sa semence] par terre, pour ne pas donner une descendance à son frère.

10 Et ce qu'il avait fait fut mauvais aux yeux de l'Éternel et il le fit mourir aussi.

11 Et Juda dit à Tamar sa belle-fille : Reste veuve dans la maison de ton père, jusqu'à ce que Shéla, mon fils, soit devenu grand ; car il disait : De peur qu'il ne meure, lui aussi, comme ses frères. Et Tamar s'en alla et habita dans la maison de son père.

12 Et les jours se multiplièrent et la fille de Shua, femme de Juda, mourut. Lorsque Juda se fut consolé, il monta à Thimna, lui et son ami Hira, l'Adullamite, vers les tondeurs de son troupeau.

13 Et on l'annonça à Tamar, en disant : Voici, ton beau-père monte à Thimna pour tondre son troupeau.

14 Et elle ôta de dessus elle les vêtements de son veuvage, et se couvrit d'un voile, et s'enveloppa, et s'assit à l'entrée d'Énaïm, qui est sur le chemin de Thimna. Car elle voyait que Shéla était devenu grand et qu'elle ne lui avait pas été donnée pour femme.

15 Et Juda la vit et la tint pour une prostituée, car elle avait couvert son visage.

16 Et il se dirigea vers elle, sur le chemin, et dit : Permets, je te prie, que j'aille vers toi. Car il ne savait pas que c'était sa belle-fille. Et elle dit : Que me donneras-tu, afin que tu ailles vers moi ?

17 Et il dit : J'enverrai un chevreau du troupeau. Et elle dit : À condition que tu [me] donnes un gage, jusqu'à ce que tu l'envoies.

18 Et il dit : Quel gage te donnerai-je ? Et elle dit : Ton cachet, et ton cordon, et ton bâton qui est dans ta main. Et il [les] lui donna. Et il alla vers elle et elle conçut de lui.

19 Et elle se leva et s'en alla, et ôta son voile de dessus elle, et revêtit les vêtements de son veuvage.

20 Et Juda envoya le chevreau par la main de son ami, l'Adullamite, pour reprendre le gage de la main de la femme, mais celui-ci ne la trouva pas.

21 Et il interrogea les hommes du lieu, en disant : Où est cette prostituée1 qui était à Énaïm, sur le chemin ? Et ils dirent : Il n'y a pas eu ici de prostituée1.
1 littéralement : [femme] consacrée ; c.-à-d. : femme consacrée à la prostitution pour le culte d'Ashtaroth.

22 Et il retourna vers Juda et dit : Je ne l'ai pas trouvée et même les hommes du lieu ont dit : Il n'y a pas eu ici de prostituée1.
1 littéralement : [femme] consacrée ; c.-à-d. : femme consacrée à la prostitution pour le culte d'Ashtaroth.

23 Et Juda dit : Qu'elle prenne [le gage] pour elle, de peur que nous ne soyons en mépris. Voici, j'ai envoyé ce chevreau et toi, tu ne l'as pas trouvée.

24 Et il arriva, environ trois mois après, qu'on informa Juda, en disant : Tamar, ta belle-fille, s'est prostituée et voici, elle est même enceinte par la prostitution. Et Juda dit : Faites-la sortir et qu'elle soit brûlée.

25 Comme on la faisait sortir, elle envoya dire à son beau-père : C'est de l'homme à qui ces choses appartiennent que je suis enceinte. Et elle dit : Reconnais, je te prie, à qui sont ce cachet, et ce cordon, et ce bâton.

26 Et Juda [les] reconnut et dit : Elle est plus juste que moi, puisque je ne l'ai pas donnée à Shéla, mon fils. Et il n'eut plus de relations avec elle.

27 Et il arriva, au temps où elle accoucha, que voici, il y avait des jumeaux dans son ventre.

28 Et il arriva, comme elle accouchait, que [l'un d'eux] tendit la main. Et la sage-femme la prit et attacha à sa main un fil écarlate, en disant : Celui-ci sort le premier.

29 Et il arriva, comme il retira sa main, que voici, son frère sortit. Et elle dit : Quelle brèche tu as faite ! La brèche est sur toi ! Et on l'appela du nom de Pérets1.
1 Pérets : brèche.

30 Et ensuite sortit son frère, qui avait le fil écarlate à sa main. Et on l'appela du nom de Zérakh1.
1 Zérakh : lever.

Joseph en Égypte

39 Et Joseph fut amené en Égypte, et Potiphar, officier du Pharaon, chef des gardes, homme égyptien, l'acheta de la main des Ismaélites qui l'y avaient amené.

2 Et l'Éternel fut avec Joseph et il était un homme qui faisait [tout] prospérer. Et il était dans la maison de son seigneur, l'Égyptien.

3 Et son seigneur vit que l'Éternel était avec lui et que tout ce qu'il faisait, l'Éternel le faisait prospérer entre ses mains.

4 Et Joseph trouva grâce à ses yeux et il le servait. Et Potiphar1 l'établit intendant de sa maison et il mit entre ses mains tout ce qui était à lui.
1 littéralement : il.

5 Et il arriva, dès qu'il l'eut établi intendant de sa maison et de tout ce qui était à lui, que l'Éternel bénit la maison de l'Égyptien à cause de Joseph. Et la bénédiction de l'Éternel fut sur tout ce qui était à lui, dans la maison et dans les champs.

6 Et il laissa entre les mains de Joseph tout ce qui était à lui et il ne prenait avec lui connaissance d'aucune chose, sauf du pain qu'il mangeait. Or Joseph était beau de taille et beau de visage1.
1 littéralement : beau de forme et beau d'apparence.

Joseph refuse les avances de la femme de son seigneur

7 Et il arriva, après ces choses, que la femme de son seigneur leva les yeux vers Joseph et dit : Couche avec moi !

8 Mais il refusa et dit à la femme de son seigneur : Voici, avec moi, mon seigneur ne prend connaissance d'aucune chose dans la maison. Et il a mis entre mes mains tout ce qui est à lui.

9 Personne n'est plus grand que moi dans cette maison et il ne m'a rien interdit sauf toi, parce que tu es sa femme. Et comment ferais-je ce grand mal et pécherais-je contre Dieu ?

10 Et il arriva, comme elle parlait à Joseph jour après jour, qu'il ne l'écouta pas pour coucher à côté d'elle, pour être avec elle.

11 Et il arriva, un certain jour1, qu'il entra dans la maison pour faire son travail, et qu'il n'y avait là, dans la maison, aucun des hommes de la maison.
1 ou : dans ce temps-là.

12 Et elle le prit par son vêtement, en disant : Couche avec moi ! Et il abandonna son vêtement dans la main [de la femme]1, et s'enfuit, et sortit dehors.
1 littéralement : sa main.

13 Et il arriva, quand elle vit qu'il lui avait abandonné son vêtement dans la main et s'était enfui dehors,

14 qu'elle appela les hommes de sa maison et leur parla, en disant : Voyez ! On nous a amené un homme hébreu pour se moquer de nous. Il est venu à moi pour coucher avec moi et j'ai crié d'une voix forte.

15 Et il est arrivé, quand il a entendu que j'élevais ma voix et que je criais, qu'il a abandonné son vêtement à côté de moi, et s'est enfui, et est sorti dehors.

16 Et elle posa le vêtement de Joseph1 à côté d'elle, jusqu'à ce que son seigneur revienne à la maison.
1 littéralement : son vêtement.

Le ch. 38 est intercalé dans l'histoire de Joseph comme pour nous montrer, par l'exemple de son frère Juda, à quels graves péchés et à quels désordres on peut être entraîné dans une famille quand on a mis de côté Christ, le vrai Joseph. En contraste, au ch. 39 nous retrouvons Joseph en Égypte, jeune homme craignant Dieu, se gardant pur et séparé du monde. C'est pourquoi Dieu se plaît à montrer que cette piété lui est agréable en bénissant d'une manière évidente toute l'activité de son fidèle témoin. Quand la tentation se présente, Joseph refuse (ch. 39 v. 8), n'écoute pas (v. 10), s'enfuit (v. 12; remarquez le contraste avec Samson en Juges 16:16, 17 jg 16.10-17).

Jeunes croyants, un jour vous aurez sans doute à quitter la maison de vos parents pour séjourner dans un milieu hostile et dangereux. Que cet exemple de Joseph, lui aussi loin de sa famille, soit pour vous un encouragement dans les combats qui seront inévitablement votre part! «Comment un jeune homme rendra-t-il pure sa voie?» demande le psalmiste. «Ce sera en y prenant garde selon ta parole», répond-il immédiatement. Il est armé pour le jour de la tentation: «J'ai caché ta parole dans mon cœur, afin que je ne pèche pas contre toi» (Ps. 119:9, 11 ps 119.9-11). La meilleure chose au meilleur endroit et pour le meilleur but.