Genèse 37:1-17

Genèse 37:1-17

Les rêves de Joseph

37 Et Jacob habita dans le pays où son père avait séjourné, dans le pays de Canaan.

2 Voici les générations de Jacob. Joseph, âgé de 17 ans, faisait paître le petit bétail avec ses frères et, [encore] jeune garçon, il était avec1 les fils de Bilha et les fils de Zilpa, femmes de son père. Et Joseph rapporta à leur père leurs mauvais propos.
1 ou : il servait avec.

3 Et Israël aimait Joseph plus que tous ses fils, parce qu'il était pour lui le fils de sa vieillesse, et il lui avait fait une tunique à manches longues.

4 Et ses frères virent que leur père l'aimait plus que tous ses frères. Et ils le haïssaient et ne pouvaient pas lui parler paisiblement.

5 Et Joseph fit un rêve et le raconta à ses frères, et ils le haïrent encore davantage.

6 Et il leur dit : Écoutez, je vous prie, ce rêve que j'ai fait :

7 Voici, nous étions en train de lier des gerbes au milieu des champs, et voici, ma gerbe se leva et se tint debout. Et voici, vos gerbes l'entourèrent et se prosternèrent devant ma gerbe.

8 Et ses frères lui dirent : Est-ce que tu dois donc régner sur nous ? Domineras-tu sur nous ? Et ils le haïrent encore davantage à cause de ses rêves et de ses paroles.

9 Et il fit encore un autre rêve et le raconta à ses frères. Et il dit : Voici, j'ai encore fait un rêve et voici, le soleil et la lune et 11 étoiles se prosternaient devant moi.

10 Et il le raconta à son père et à ses frères. Et son père le reprit et lui dit : Qu'est-ce que ce rêve que tu as fait ? Est-ce que moi et ta mère et tes frères, nous viendrons nous prosterner à terre devant toi ?

11 Et ses frères furent jaloux de lui, mais son père gardait [le souvenir de] cette parole.

Joseph est vendu par ses frères

12 Et ses frères s'en allèrent à Sichem pour faire paître le petit bétail de leur père.

13 Et Israël dit à Joseph : Tes frères ne font-ils pas paître [le troupeau] à Sichem ? Viens et je t'enverrai vers eux. Et il lui dit : Me voici.

14 Et il lui dit : Va, je te prie, vois si tes frères se portent bien et si le bétail est en bon état, et rapporte-m'en des nouvelles. Il l'envoya ainsi de la vallée d'Hébron et Joseph1 se rendit à Sichem.
1 littéralement : il.

15 Et un homme le trouva et voici, il errait dans les champs. Et l'homme l'interrogea, en disant : Que cherches-tu ?

16 Et il dit : Je cherche mes frères. Indique-moi, je te prie, où ils font paître [le troupeau].

17 Et l'homme dit : Ils sont partis d'ici, car j'ai entendu qu'ils disaient : Allons à Dothan ! Et Joseph alla après ses frères et il les trouva à Dothan.

Nous commençons aujourd'hui la belle histoire de Joseph. Il n'existe probablement pas dans toute l'Écriture de personnage qui présente en «type» le Seigneur Jésus d'une manière plus complète que Joseph. Objet de l'amour de son père, il est en même temps victime de la haine et de la jalousie de ses frères les fils d'Israël (comp. Jean 3:19 j 3.16-21; Matt. 21:38 mt 21.33-41). Il rend témoignage contre eux de leur méchanceté (v. 2) et devant eux de son élévation future à laquelle ils refusent de croire. Ainsi Christ, centre des prophéties concernant la terre (v. 7) et le ciel (v. 9), fut le témoin fidèle et véritable contre le monde de ses mauvaises œuvres (Jean 7:7 j 7.2-9), et envers le monde de Ses propres gloires futures (Matt. 26:64 mt 26.62-66). Jacob a revêtu Joseph d'une tunique à manches longues, marque visible de sa faveur. Jésus aussi a été publiquement désigné comme l'objet des délices du Père (Matt. 3:17 mt 3.13-17; Act. 2:22 ac 2.22-24). Joseph est pour chacun de nous un modèle d'obéissance. «Me voici» répond-il (v. 13) quand son père l'envoie visiter ses frères qui pourtant le haïssent. Mais quel plus grand modèle nous avons en Jésus! Il se présenta en parfaite obéissance quand le Père voulut l'envoyer: «Voici, je viens... c'est ma joie, ô mon Dieu, de faire ce qui est ton bon plaisir» (Ps. 40:7-9 ps 40.7-11).