Genèse 25:1-18

Genèse 25:1-18

Abraham prend une autre femme

25 Et Abraham prit encore une femme dont le nom était Ketura ;

2 et elle lui donna Zimran, et Jokshan, et Medan, et Madian, et Jishbak, et Shuakh.

3 Et Jokshan engendra Sheba et Dedan. Et les fils de Dedan furent les Ashurim, et les Letushim, et les Leümmim.

4 Et les fils de Madian : Épha, et Épher, et Hénoc, et Abida, et Eldaa. Tous ceux-là furent les fils de Ketura.

5 Et Abraham donna à Isaac tout ce qui lui appartenait.

6 Et aux fils des concubines qu'eut Abraham, Abraham fit des dons. Et tandis qu'il était encore en vie, il les éloigna de son fils Isaac, vers l'est, vers le pays de l'Orient.

Mort d'Abraham

7 Et voici les jours des années de la vie d'Abraham : il vécut 175 ans.

8 Et Abraham expira et mourut après une bonne vieillesse, âgé et rassasié [de jours], et il fut recueilli vers son peuple.

9 Et Isaac et Ismaël, ses fils, l'enterrèrent dans la caverne de Macpéla, dans le champ d'Éphron, fils de Tsokhar, le Héthien, qui est en face de Mamré,

10 le champ qu'Abraham avait acheté des fils de Heth. Là fut enterré Abraham, ainsi que sa femme Sara.

11 Et il arriva, après la mort d'Abraham, que Dieu bénit son fils Isaac. Et Isaac habita près du puits de Lakhaï-Roï1.
1 Lakhaï-Roï : puits du Vivant qui se révèle.

Descendance d'Ismaël

12 Et voici les générations d'Ismaël, fils d'Abraham, qu'Agar, l'Égyptienne, servante de Sara, avait donné à Abraham.

13 Et voici les noms des fils d'Ismaël, par leur nom, selon leurs générations : Nebaïoth, le premier-né d'Ismaël, et Kédar, et Adbeël, et Mibsam,

14 et Mishma, et Duma, et Massa,

15 Hadad, et Théma, Jetur, Naphish et Kedma.

16 Voilà les fils d'Ismaël et voilà leurs noms, selon leurs villages1 et leurs campements : 12 princes selon leurs tribus.
1 ou : enclos.

17 Et voici les années de la vie d'Ismaël : 137 ans. Et il expira, et mourut, et fut recueilli vers son peuple.

18 Et ils habitèrent depuis Havila jusqu'à Shur, qui est en face de l'Égypte, en allant vers l'Assyrie. Ismaël1 s'établit2 en face de tous ses frères.
1 littéralement : il. 2 ou : mourut ; littéralement : tomba.

La fin de la vie d'Abraham achève un vaste tableau prophétique:

  • ch. 21: la naissance du Fils;
  • ch. 22: la croix et la résurrection du vrai Isaac;
  • ch. 23: la mise de côté d'Israël (la mort de Sara);
  • ch. 24: l'appel de l'Église et son union avec Christ dans la gloire.
  • ch. 25: l'introduction du règne de mille ans où les nations de la terre, représentées par les enfants de Ketura, seront bénies en relation avec Isaac.

À ce dernier, Abraham fait don de tout ce qu'il a. Isaac représente Christ sous son caractère d'Héritier universel. «L'Éternel m'a dit: Tu es mon Fils... Demande-moi, et je te donnerai les nations pour héritage...» (Ps. 2:7, 8 ps 2.7-9). C'est sur ce glorieux avenir que les pensées d'Abraham se portaient par la foi. Au-delà d'Isaac, il contemplait celui en qui les promesses auraient leur accomplissement. «Abraham... a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour — dira Jésus aux juifs — et il l'a vu, et s'est réjoui» (Jean 8:56 j 8.51-59). Il meurt dans la foi, «n'ayant pas reçu les choses promises, mais les ayant vues de loin et saluées» (Héb. 11:13 hb 11.13-16). Aussi Abraham est-il un de ces hommes dont Dieu n'a pas honte, au point de lier son nom au Sien en s'appelant lui-même le «Dieu d'Abraham». Peut-il aussi s'appeler votre Dieu?