Genèse 24:15-31

Genèse 24:15-31

15 Et il arriva, avant qu'il ait achevé de parler, que voici, Rebecca1 sortit avec sa cruche sur l'épaule. Elle était la fille de2 Bethuel, fils de Milca, femme de Nakhor, frère d'Abraham.
1 hébreu : Ribka, attachante. 2 littéralement : née à.

16 Et la jeune fille était très belle de visage1 ; elle était vierge, et aucun homme n'avait eu de relations avec elle. Et elle descendit à la source, et remplit sa cruche, et remonta.
1 littéralement : d'apparence.

17 Et le serviteur courut à sa rencontre et dit : Laisse-moi boire, je te prie, un peu d'eau de ta cruche.

18 Et elle dit : Bois, mon seigneur. Et elle s'empressa d'abaisser sa cruche sur sa main et lui donna à boire.

19 Et après qu'elle eut achevé de lui donner à boire, elle dit : Je puiserai aussi pour tes chameaux, jusqu'à ce qu'ils aient fini de boire.

20 Et elle s'empressa de vider sa cruche dans l'abreuvoir, et elle courut encore au puits pour puiser. Et elle puisa pour tous ses chameaux.

21 Et l'homme la regardait avec étonnement, sans rien dire, pour savoir si l'Éternel allait faire prospérer son voyage ou non.

22 Et il arriva, quand les chameaux eurent fini de boire, que l'homme prit un anneau1 d'or, du poids d'un béka2, et deux bracelets aux poignets3, du poids de 10 [sicles2] d'or.
1 anneau pour le nez ; voir verset 47 ; ailleurs aussi : anneau pour les oreilles ; voir 35:4. 2 1 béka = 0,5 sicle = 7,5 g environ ; voir Exode 38:26. 3 littéralement : sur ses mains.

23 Et il dit : De qui es-tu fille ? Fais-le-moi savoir, je te prie. Y a-t-il pour nous, dans la maison de ton père, un lieu pour y passer la nuit ?

24 Et elle lui dit : Je suis la fille de Bethuel, le fils que Milca a donné à Nakhor.

25 Et elle lui dit : Il y a chez nous de la paille, et aussi du fourrage en abondance, et même de la place pour passer la nuit.

26 Et l'homme s'inclina, et se prosterna devant l'Éternel,

27 et dit : Béni soit l'Éternel, le Dieu de mon seigneur Abraham, qui n'a pas retiré1 sa grâce et sa vérité envers mon seigneur ! Lorsque j'étais en chemin, l'Éternel m'a conduit à la maison des frères de mon seigneur.
1 littéralement : abandonné.

28 Et la jeune fille courut et rapporta ces choses dans la maison de sa mère.

29 Or Rebecca avait un frère, nommé Laban. Et Laban courut vers l'homme, dehors, à la source.

30 Et il arriva, lorsqu'il vit l'anneau et les bracelets aux poignets1 de sa sœur, et qu'il entendit les paroles de Rebecca, sa sœur, qui disait : Ainsi m'a parlé l'homme — qu'il alla vers l'homme. Et voici, il se tenait auprès des chameaux, près de la source.
1 littéralement : sur les mains.

31 Et il dit : Viens, béni de l'Éternel ! Pourquoi te tiens-tu dehors ? Car j'ai préparé la maison et une place pour les chameaux.

Le serviteur d'Abraham n'a pas achevé de formuler sa prière que déjà la réponse est devant lui: Rebecca portant sa cruche. Nous trouvons en Ésaïe une promesse correspondante: «Je répondrai avant qu'ils crient, et j'exaucerai pendant qu'ils parlent» (És. 65:24 es 65.17-25).

Si le serviteur nous enseigne la dépendance, Rebecca est, de son côté, un modèle de dévouement et d'empressement. Elle fait au-delà de ce qui lui est demandé en abreuvant aussi les chameaux et elle le fait vite, se hâtant et courant (v. 18, 20). Voilà deux traits que nous pouvons remarquer et imiter dans nos petits services de tous les jours, à la maison par exemple. Puiser de l'eau apporte du rafraîchissement aux autres. Il existe mille manières de communiquer à ceux auxquels nous avons affaire, les bénédictions que nous avons nous-mêmes puisées dans la parole de Dieu. Et, de même que le serviteur observait Rebecca, souvenons-nous que Quelqu'un considère avec attention tout ce que nous faisons. À la manière dont la jeune fille exécutait ce travail tout simple, le serviteur comprenait qu'elle serait pour Isaac une femme dévouée, active, vertueuse comme celle que décrit le ch. 31 des Proverbes.

Avant toute autre chose, il se prosterne devant l'Éternel et lui rend grâces.