Genèse 24:1-14

Genèse 24:1-14

Mariage d'Isaac et Rebecca

24 Et Abraham était vieux, avancé en âge. Et l'Éternel avait béni Abraham en toutes choses.

2 Et Abraham dit à son serviteur, le plus ancien de sa maison, qui administrait tout ce qui était à lui : Mets, je te prie, ta main sous ma cuisse,

3 et je te ferai jurer par l'Éternel, le Dieu des cieux et le Dieu de la terre, que tu ne prendras pas de femme pour mon fils parmi les filles des Cananéens, au milieu desquels j'habite.

4 Mais tu iras dans mon pays et vers ma parenté, et tu prendras une femme pour mon fils, pour Isaac.

5 Et le serviteur lui dit : Peut-être la femme ne voudra-t-elle pas me suivre dans ce pays-ci. Me faudra-t-il faire retourner ton fils dans le pays d'où tu es sorti ?

6 Et Abraham lui dit : Prends garde à ne pas y faire retourner mon fils !

7 L'Éternel, le Dieu des cieux, qui m'a pris de la maison de mon père et du pays de ma parenté, et qui m'a parlé et qui m'a juré, en disant : Je donnerai ce pays-ci à ta descendance — lui-même enverra son ange devant toi et tu prendras de là-bas une femme pour mon fils.

8 Mais si la femme ne veut pas te suivre, alors tu seras quitte envers moi de ce serment. Seulement, tu ne feras pas retourner mon fils là-bas.

9 Et le serviteur mit sa main sous la cuisse d'Abraham, son seigneur, et il lui jura [de se conformer] à ces paroles.

10 Et le serviteur prit dix chameaux parmi les chameaux de son maître et il s'en alla, ayant entre ses mains tout ce que son maître avait de meilleur. Et il se leva et s'en alla en Mésopotamie1, à la ville de Nakhor.
1 hébreu : Aram-Naharaïm, Syrie des deux fleuves.

11 Et il fit agenouiller les chameaux en dehors de la ville, près d'un puits d'eau, au temps du soir, au temps où sortent celles qui vont puiser.

12 Et il dit : Éternel, Dieu de mon seigneur Abraham, fais-moi faire aujourd'hui, je te prie, une [heureuse] rencontre et use de grâce envers mon seigneur Abraham !

13 Voici, je me tiens près de la source d'eau et les filles des gens de la ville sortent pour puiser de l'eau.

14 Qu'il arrive donc que la jeune fille à qui je dirai : Abaisse ta cruche, je te prie, afin que je boive — et qui dira : Bois et j'abreuverai aussi tes chameaux — soit celle que tu as destinée à ton serviteur, à Isaac. Et à cela je saurai que tu as usé de grâce envers mon seigneur.

La mort de Sara suggère la mise de côté d'Israël (peuple dont est issu le vrai Isaac), après la résurrection du Seigneur (ch. 22). Pour assurer la descendance de la promesse, Abraham, le «père d'une multitude» a un grand dessein dont l'accomplissement va nous être raconté tout au long: celui de donner une épouse à son fils. Mais une troisième personne intervient alors: le serviteur le plus ancien de sa maison, son intendant, frappante figure du Saint Esprit envoyé sur la terre afin d'y rassembler ceux qui constitueront l'Église, l'Épouse de Christ. Ainsi le Père, le Fils, le Saint Esprit qui ont travaillé ensemble à l'œuvre de la Création, ont aussi une activité commune dans le choix, l'appel et le rassemblement des rachetés unis à Christ ressuscité. Cette épouse sera cherchée en pays lointain. C'est parmi «ceux qui étaient loin» que Dieu a choisi et appelé des compagnons pour son Fils (Éph. 2:13 ep 2.11-13).

Quel modèle de dépendance nous avons dans ce serviteur d'Abraham! Dans la maison de son maître, il a appris à connaître l'Éternel à qui il a affaire à présent personnellement. Il dispose sa prière devant lui (Ps. 5:4 ps 5.2-8). N'oublions pas, avant d'entreprendre quoi que ce soit, d'en parler d'abord au Seigneur.