Genèse 23:1-20

Genèse 23:1-20

Mort de Sara

23 Et la vie de Sara fut de 127 ans ; [telles sont] les années de la vie de Sara.

2 Et Sara mourut à Kiriath-Arba, qui est Hébron, dans le pays de Canaan. Et Abraham vint pour faire le deuil de Sara et pour la pleurer.

Abraham achète la caverne de Macpéla pour enterrer Sara

3 Puis Abraham se releva de devant son mort et parla aux fils de Heth, en disant :

4 Je suis étranger, habitant parmi vous. Donnez-moi la possession d'un tombeau parmi vous, et j'enterrerai mon mort pour l'ôter de devant moi.

5 Et les fils de Heth répondirent à Abraham, en lui disant :

6 Écoute-nous, mon seigneur ! Tu es un prince de Dieu au milieu de nous. Enterre ton mort dans le meilleur de nos tombeaux ; aucun de nous ne te refusera son tombeau pour y enterrer ton mort.

7 Et Abraham se leva et se prosterna devant le peuple du pays, devant les fils de Heth,

8 et il leur parla, en disant : Si c'est votre volonté que j'enterre mon mort pour l'ôter de devant moi, écoutez-moi et intercédez pour moi auprès d'Éphron, fils de Tsokhar,

9 afin qu'il me donne la caverne de Macpéla, qui est à lui, qui est à l'extrémité de son champ. Qu'il me la donne contre sa pleine valeur en argent, au milieu de vous, afin que je la possède comme tombeau.

10 Or Éphron était assis parmi les fils de Heth. Et Éphron, le Héthien, répondit à Abraham aux oreilles des fils de Heth, devant tous ceux qui entraient par la porte de sa ville, en disant :

11 Non, mon seigneur, écoute-moi ! Je te donne le champ et je te donne la caverne qui s'y trouve. Je te la donne aux yeux des fils de mon peuple. Enterre ton mort !

12 Et Abraham se prosterna devant le peuple du pays.

13 Et il parla à Éphron, aux oreilles du peuple du pays, en disant : Si seulement tu voulais bien m'écouter ! Je donne l'argent du champ. Prends-le de moi, et j'y enterrerai mon mort.

14 Et Éphron répondit à Abraham, en lui disant :

15 Mon seigneur, écoute-moi ! Une terre de 400 sicles1 d'argent, qu'est-ce que cela entre moi et toi ? Enterre donc ton mort.
1 1 sicle = 11,4 grammes environ.

16 Et Abraham écouta Éphron et Abraham pesa pour Éphron l'argent dont il avait parlé en présence des1 fils de Heth, 400 sicles d'argent ayant cours entre les marchands.
1 littéralement : parlé aux oreilles des.

17 Et le champ d'Éphron qui était à Macpéla, en face de Mamré, le champ, et la caverne qui y était, et tous les arbres qui étaient dans le champ, dans toutes ses limites tout autour, on en assura

18 l'acquisition à Abraham, aux yeux des fils de Heth, devant tous ceux qui entraient par la porte de sa ville.

19 Et après cela, Abraham enterra Sara, sa femme, dans la caverne du champ de Macpéla, en face de Mamré, qui est Hébron, dans le pays de Canaan.

20 Et le champ et la caverne qui s'y trouve furent assurés à Abraham comme propriété funéraire, de la part des fils de Heth.

Un tombeau est tout ce qu'Abraham possédera de ce pays de Canaan qui pourtant lui est promis. En achetant le champ et la caverne de Macpéla pour ensevelir Sara, l'homme de Dieu confirme sa ferme attente de la résurrection. Pour lui Sara vit d'une vie divine. Il faut s'assurer tous les droits sur le lieu où sera déposé son corps qui doit ressusciter. Le plein prix payé pour la caverne et pour le champ nous fait penser aux droits définitivement acquis par la croix de Christ, la mort vaincue, la certitude de la prochaine résurrection de tous les croyants.

Pas plus qu'au ch. 14 gn 14.21-24 où nous l'avons vu refuser les propositions du roi de Sodome, Abraham n'entend être redevable à qui que ce soit. Il insiste pour acquitter l'entière valeur du champ, sans marchander. Un chrétien se fait reconnaître dans tous ses rapports avec les gens du monde par sa correction et sa parfaite honnêteté. Il est exhorté par le Nouveau Testament à ne rien devoir à personne (donc à ne pas faire de dettes — Rom. 13:8 rm 13.7-10), à «marcher honorablement envers ceux du dehors» (1 Thess. 4:12 1th 4.9-12), enfin à « veiller à ce qui est honnête, non seulement devant le Seigneur, mais aussi devant les hommes» (2 Cor. 8:21 2cr 8.18-21; voir aussi Rom. 12:17 rm 12.16-19).