Genèse 22:13-24

Genèse 22:13-24

13 Et Abraham leva les yeux, et vit, et voici, il y avait derrière [lui] un bélier retenu à un buisson par ses cornes. Et Abraham alla, et prit le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils.

14 Et Abraham appela ce lieu-là du nom de Jéhovah-Jiré1. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui : Sur la montagne de l'Éternel, il y sera pourvu.
1 Jéhovah-Jiré : l'Éternel y pourvoira.

15 Et l'Ange de l'Éternel appela Abraham des cieux une seconde fois,

16 et il dit : J'ai juré par moi-même — déclare1 l'Éternel — parce que tu as fait cette chose-là et que tu n'as pas refusé ton fils, ton [fils] unique,
1 déclarer, dans le sens de la diction d'un oracle.

17 certainement je te comblerai de bénédictions, et je multiplierai abondamment ta descendance comme les étoiles des cieux et comme le sable qui est sur le bord de la mer. Et ta descendance prendra possession de la porte1 de ses ennemis.
1 c.-à-d. : leurs villes.

18 Et toutes les nations de la terre se béniront1 par ta descendance, parce que tu as écouté ma voix.
1 ou : seront bénies.

19 Et Abraham retourna vers ses jeunes hommes. Et ils se levèrent et s'en allèrent ensemble à Beër-Shéba. Et Abraham habita à Beër-Shéba.

Descendance de Nakhor, frère d'Abraham

20 Et il arriva, après ces choses, qu'on fit ce rapport à Abraham, en disant : Voici, Milca elle aussi a donné des fils à Nakhor, ton frère :

21 Uts, son premier-né; et Buz, son frère; et Kemuel, père d'Aram;

22 et Késed, et Hazo, et Pildash, et Jidlaph, et Bethuel.

23 Or Bethuel engendra Rebecca. Milca donna ces huit [fils] à Nakhor, frère d'Abraham.

24 Et sa concubine, appelée Reüma, elle aussi mit au monde Tébakh, et Gakham, et Thakhash, et Maaca.

Dieu s'est pourvu d'un Agneau pour l'holocauste. Quand le Seigneur Jésus est apparu au milieu du peuple sur les bords du Jourdain, Jean le Baptiseur s'est écrié: «Voilà l'Agneau de Dieu» (Jean 1:29 j 1.29-31). Il était la réponse divine à tous les péchés qui venaient d'être confessés. De sorte que le grand mystère dont nous avons une ombre dans ce chapitre est maintenant révélé. Et quelle assurance ce «Jéhovah-Jiré» continue d'apporter à tous ceux qui sont tourmentés par le fardeau de leurs péchés!

En figure Isaac est ressuscité (Héb. 11:19 hb 11.17-19); Christ l'est en réalité avec toutes les conséquences pour lui et pour nous. Il va recevoir une épouse. C'est pour cette raison que Rebecca est nommée au v. 23. Et nous recevrons les bénédictions célestes dont nous avons l'image dans les v. 17 et 18.

La foi d'Abraham a été montrée par cette œuvre (Jacq. 2:21 jq 2.20-24). L'épreuve fait la preuve, dit-on. Dieu connaissait son cœur et savait qu'il possédait cette foi, mais il fallait que celle-ci soit rendue publique. En ce qui nous concerne, si nous avons pu confesser: «je crois au Seigneur Jésus», nous aurons tôt ou tard l'occasion de le montrer. Les épreuves des chrétiens n'ont souvent pas d'autre but que de mettre en évidence la réalité de la foi qui est en eux.