Proverbes

La sagesse proverbiale jouait un rôle significatif dans l'Antiquité. En Orient, c'est encore le cas aujourd'hui. Dans un temps où la lecture et l'écriture n'étaient pas à la portée de chacun, la mémorisation et la connaissance de proverbes constituaient une forme particulière d'instruction.

Le livre des Proverbes montre ce que l'homme pieux doit chercher et ce qu'il doit éviter dans ce monde. Il enseigne encore que, sous le gouvernement de Dieu, l'homme (indépendamment de ses bénédictions spirituelles) moissonne ce qu'il a semé. Les Proverbes contiennent les conseils de la sagesse divine pour la vie quotidienne d'un homme pieux dans toutes les difficultés, les épreuves, les dangers et les joies de son chemin sur cette terre.

Écrit par Salomon, le roi de paix, ce livre des Proverbes présente également des parallèles évidents avec les principes du royaume de Dieu, tels que le Seigneur Jésus les a exposés en Matthieu 5 à 7, dans ce qu'on appelle le Sermon sur la montagne. Mentionnée si souvent dans le livre des Proverbes, la sagesse divine, qui s'adresse même au lecteur sous une forme personnifiée (chapitres 8 et 9), trouve dans le Nouveau Testament sa pleine expression dans la personne de Christ, le Fils de Dieu (1 Cor. 1:30).

 

(Extrait de «Vue d'ensemble de l'Ancien Testament» de A. Remmers)