Galates

Le sujet de l'épître aux Galates est la relation du chrétien avec la loi du Sinaï. Outre l'introduction et la conclusion, cette épître comporte trois grandes parties:

  1. La partie historique (Gal. 1:6 à 2:21) dans laquelle l'apôtre rappelle aux Galates l'origine de l'évangile qu'il leur a annoncé, son appel et ses relations avec les frères à Jérusalem et avec Pierre.
  2. La partie doctrinale (Gal. 3:1 à 4. 31) explique la différence entre la justice par la foi et la justice par la loi, ainsi que la raison d'être de la loi.
  3. Enfin, la partie des exhortations (Gal. 5:1 à 6:16) traite de la vie pratique et des manifestations de la vie nouvelle.

L’exposé de l'épître aux Galates sur la justification par la foi sans les œuvres est fort proche de celui développé dans l'épître aux Romains.

Cette épître n'a rien perdu de son actualité aujourd'hui. En effet, dans une vaste partie de la chrétienté, le formalisme, le ritualisme et les «bonnes œuvres» tendent à remplacer ou au moins à compléter la foi en l'œuvre expiatoire de Christ sur la croix, la marche par l'Esprit et les œuvres de foi.

(Extrait de «Vue d'ensemble du Nouveau Testament» de A. Remmers)