Psaumes

Psaume 35:1-16

Psaume 35

Le juste persécuté fait appel à la justice de l'Éternel

1 De David.
Éternel, entre en contestation avec ceux qui m'accusent ! Fais la guerre à ceux qui me font la guerre !

2 Saisis le petit bouclier et le grand bouclier, et lève-toi à mon secours !

3 Tire la lance et barre le chemin au-devant de ceux qui me poursuivent ! Dis à mon âme : Je suis ton salut !

4 Que ceux qui cherchent ma vie soient honteux et confus ! Que ceux qui complotent mon malheur se retirent en arrière et soient couverts de honte !

5 Qu'ils soient comme la balle devant le vent et que l'ange de l'Éternel les chasse !

6 Que leur chemin soit ténèbres et lieux glissants, et que l'ange de l'Éternel les poursuive !

7 Car sans raison ils ont préparé secrètement leur filet pour moi ; sans raison ils ont creusé une fosse pour mon âme.

8 Qu'une ruine qu'il n'a pas connue vienne sur lui et que son filet qu'il a tendu1 le prenne ! Qu'il y tombe pour sa ruine !
1 littéralement : caché.

9 Et mon âme exultera en l'Éternel, elle se réjouira en son salut.

10 Tous mes os diront : Éternel, qui est comme toi, délivrant l'affligé de celui qui est plus fort que lui, et l'affligé et le pauvre de celui qui pille leurs biens ?

11 Des témoins violents se lèvent, ils m'interrogent sur des choses que je n'ai pas connues.

12 Ils m'ont rendu le mal pour le bien ; mon âme est dans l'abandon.

13 Mais moi, quand ils ont été malades, je me revêtais d'un sac ; j'humiliais mon âme par le jeûne et ma prière retournait dans mon cœur.

14 J'ai marché comme s'il avait été mon compagnon, mon frère ; triste, je me suis courbé comme pour le deuil de sa mère.

15 Mais, quand j'ai trébuché, ils se sont réjouis et se sont rassemblés ; les calomniateurs se sont rassemblés contre moi et je ne l'ai pas su ; ils m'ont insulté et n'ont pas cessé.

16 Avec des parasites sans pitié1 et moqueurs, ils ont grincé des dents contre moi.
1 ou : hypocrites.

L'Ange de l'Éternel qui «campe autour de ceux qui le craignent et les délivre» (Psaume 34:8 ps 34.1-11), est appelé ici à chasser et à poursuivre les ennemis du juste (versets 5 et 6). «Après un temps de patience et de grâce infatigable, d’une grâce demeurée sans résultat, au lieu de se venger lui-même, le résidu s’en remettra à Dieu pour obtenir la délivrance» (J.N.D.). Cette délivrance du croyant juif s'accompagnera infailliblement du jugement des méchants.

Nous savons qu’en ce qui concerne les chrétiens, ce n'est pas par la destruction des injustes que s'accomplira leur délivrance, mais par leur propre enlèvement à la rencontre du Seigneur! Chrétiens et inconvertis ne resteront pas toujours ensemble. Quand le Seigneur viendra sur la nuée, les premiers seront retirés de la terre, et les autres y seront laissés pour la terrible «heure de l'épreuve»... (Apocalypse 3:10 ). Au contraire lors de Son apparition en gloire, les croyants de ce temps-là seront laissés pour le règne, alors que les méchants seront ôtés (Luc 17:34 à 36 ).

Quelle ingratitude que celle de l'homme naturel! David en parle par expérience, lui qui l'a si souvent éprouvée (versets 12 à 15). Mais Christ a connu et ressenti cette ingratitude combien plus profondément. «Ils m'ont rendu le mal pour le bien, et la haine pour mon amour» (verset 12; Psaume 109:5 ).