Psaumes

Psaume 18:1-30

Psaume 18

Actions de grâces après une série de délivrances

1 Au chef de musique. Du serviteur de l'Éternel, de David, qui adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, le jour où l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis, et de la main de Saül.

2 Et il dit: Je t'aimerai, ô Éternel, ma force!

3 Éternel, mon rocher, et mon lieu fort, et celui qui me délivre! Mon °Dieu, mon rocher, en qui je me réfugie, mon bouclier et la corne de mon salut, ma haute tour!

4 Je crierai vers l'Éternel, qui est digne d'être loué, et je serai sauvé de mes ennemis.

5 Les liens de la mort m'ont environné, et les torrents de Bélial1 m'ont fait peur;
1 ou: d'iniquité.

6 Les liens du shéol1 m'ont entouré, les filets de la mort m'ont surpris.
1 mot hébreu très vague désignant le séjour des âmes séparées du corps.

7 Dans ma détresse j'ai invoqué l'Éternel, et j'ai crié vers mon Dieu; de son temple, il a entendu ma voix, et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.

8 Alors la terre fut ébranlée, et trembla, et les fondements des montagnes furent secoués et ébranlés, parce qu'il était en colère.

9 Une fumée montait de ses narines, et un feu sortant de sa bouche dévorait; des charbons enflammés en jaillissaient.

10 Et il abaissa les cieux, et descendit; et il y avait une obscurité profonde sous ses pieds.

11 Il était monté sur un chérubin, et volait, et il planait sur les ailes du vent.

12 Il mit les ténèbres pour sa demeure secrète, comme sa tente autour de lui, des ténèbres d'eaux, d'épais nuages du ciel.

13 De la splendeur qui le précédait, provenaient ses épais nuages, de la grêle et des charbons de feu.

14 Et l'Éternel tonna dans les cieux, et le Très-Haut fit retentir sa voix — de la grêle et des charbons de feu.

15 Et il tira ses flèches et dispersa [mes ennemis]1; [il lança] beaucoup d'éclairs et les mit en déroute.
1 littéralement: les dispersa.

16 Alors les lits des eaux parurent, et les fondements du monde furent mis à découvert, quand tu les menaçais, ô Éternel, par le souffle du vent de tes narines.

17 D'en haut il étendit [sa main], il me prit, il me tira des grandes eaux;

18 Il me délivra de mon puissant ennemi et de ceux qui me haïssaient; car ils étaient plus forts que moi.

19 Ils m'avaient surpris au jour de ma calamité, mais l'Éternel fut mon appui.

20 Et il me fit sortir au large, il me délivra, parce qu'il prenait son plaisir en moi.

21 L'Éternel m'a récompensé selon ma justice, il m'a rendu selon la pureté de mes mains;

22 Car j'ai gardé les voies de l'Éternel, et je ne me suis pas détourné méchamment de mon Dieu.

23 Car toutes ses ordonnances ont été devant moi; et je n'ai pas écarté de moi ses statuts.

24 Et j'ai été intègre avec lui, et je me suis gardé de mon iniquité.

25 Et l'Éternel m'a rendu selon ma justice, selon la pureté de mes mains devant ses yeux.

26 Avec celui qui use de grâce, tu uses de grâce, avec l'homme intègre, tu te montres intègre;

27 Avec celui qui est pur, tu te montres pur, et avec le pervers, tu es inflexible1.
1 c-à-d: tu le rencontres avec une volonté adverse.

28 Car toi tu sauveras le peuple affligé, et tu abaisseras les yeux hautains.

29 Car c'est toi qui fais briller ma lampe; l'Éternel, mon Dieu, fait resplendir mes ténèbres.

30 Car, avec toi, je courrai au travers d'une troupe, et, avec mon Dieu, je franchirai une muraille.

Ce psaume constitue une grande prophétie embrassant la mort, la résurrection, l'exaltation, la victoire finale et la royauté du Messie. Les versets 2 à 4 fournissent le thème qui sera ensuite longuement développé, à savoir comment a été délivré «le serviteur de l'Éternel» (voir v. 1). Le Seigneur Jésus nous enseigne, par sa propre expérience, ce qu'est Dieu pour celui qui se confie en lui. «L'excellente grandeur de sa puissance envers nous qui croyons» a été démontrée dans la résurrection de Christ, son ascension, la place qui lui est donnée au-dessus de tous ses ennemis (lire Éph. 1:19-21 ep 1.15-23). Ce que Dieu a été pour Jésus à l'heure de sa détresse (v. 7), de sa calamité (v. 119), il l'est aussi pour nous; et les épreuves que nous traversons sont autant d'occasions de le connaître d'une manière nouvelle. Suis-je fatigué, languissant? Il est ma force. Ma foi vient-elle à chanceler? Il est mon Rocher. Un danger apparaît-il? Il est mon lieu fort, la haute retraite où je trouve un refuge assuré (Ps. 9:10 ps 9.8-11). Suis-je aux prises avec l'Ennemi? Il est le bouclier qui me protège de ses coups. Pour Jésus, cette délivrance était la conséquence de sa justice (v. 20, 25), tandis qu'à nous elle est assurée à cause de notre relation avec lui.