Psaumes

Psaumes 149 et 150

Psaume 149

L'Éternel donnera la victoire à son peuple

1 Louez Jah !1
Chantez à l'Éternel un cantique nouveau ! [Chantez] sa louange dans l'assemblée des saints2 !
1 hébreu : Halelou-Jah (Alléluia) ! 2 ailleurs : hommes pieux ; voir 2 Chron. 6:41, 42.

2 Qu'Israël se réjouisse en celui qui l'a fait ! Que les fils de Sion soient dans l'allégresse à cause de leur roi1 !
1 littéralement : exultent en leur roi.

3 Qu'ils louent son nom avec des danses, qu'ils chantent ses louanges avec le tambourin et avec la harpe !

4 Car l'Éternel prend plaisir en son peuple ; il pare de salut ceux qui sont humbles.

5 Que les saints1 se réjouissent dans la gloire, qu'ils exultent avec chant de triomphe sur leurs lits !
1 ailleurs : hommes pieux ; voir 2 Chron. 6:41, 42.

6 Les louanges de °Dieu sont dans leur bouche1 et une épée à deux tranchants [est] dans leur main,
1 littéralement : gosier.

7 Pour exécuter la vengeance contre les nations, des punitions au milieu des peuples1 ;
1 ailleurs aussi : peuplades.

8 Pour lier leurs rois avec des chaînes et leurs nobles avec des entraves de fer ;

9 Pour exécuter contre eux le jugement qui est écrit. Cette gloire est pour tous ses saints1. Louez Jah !2
1 ailleurs : hommes pieux ; voir 2 Chron. 6:41, 42. 2 hébreu : Halelou-Jah (Alléluia) !

Psaume 150

Louange finale

1 Louez Jah !1
Louez °Dieu dans son saint lieu ! Louez-le dans l'étendue céleste où se déploie sa force2 !
1 hébreu : Halelou-Jah (Alléluia) ! 2 littéralement : l'étendue de sa force.

2 Louez-le pour1 ses actes puissants ! Louez-le pour l'étendue de sa grandeur !
1 littéralement : dans.

3 Louez-le avec le son retentissant de la trompette ! Louez-le avec le luth et la harpe !

4 Louez-le avec le tambourin et la danse ! Louez-le avec des instruments à cordes et le chalumeau1 !
1 chalumeau : petit instrument de musique, ancêtre de la clarinette.

5 Louez-le avec les cymbales sonores ! Louez-le avec les cymbales retentissantes !

6 Que tout ce qui respire loue Jah ! Louez Jah !1
1 hébreu : Halelou-Jah (Alléluia) !

Nous sommes parvenus à la conclusion des Psaumes, ce «livre de l'épreuve» dont la dernière page ne sera tournée qu'à la fin de notre séjour terrestre. Et nous constatons que toutes les souffrances qui y sont décrites ont abouti à ce résultat final: la louange de Dieu par tout ce qui respire. Puisse-t-il en être ainsi de chacune de nos épreuves: qu'elle soit trouvée «tourner à louange, et à gloire, et à honneur, dans la révélation de Jésus Christ» (1 Pierre 1:7 1p 1.3-9).

Le livre des Psaumes a commencé par Dieu bénissant l’homme: il s’achève par l’homme bénissant Dieu.

Nous avons entendu successivement l'alléluia chanté par le résidu sauvé (Psaume 146 ps 146.1-10), par Jérusalem (Psaume 147 ps 147.1-20), et par la Création (Psaume 148 ps 148.1-14). Le Psaume 149 a pour sujet le cantique nouveau d'Israël et les derniers jugements précédant le Règne. Enfin le Psaume 150 répond à toutes les questions concernant la louange: Qui doit être adoré; (verset 1), pourquoi (verset 2), comment (versets 3 à 5), et par qui (verset 6) le culte doit être rendu à Dieu.

Toutes les expressions diverses de cette louange universelle se fondent en une harmonie parfaite. Car le cantique est unique: il exalte les actes puissants et la grandeur infinie de Celui qui aura alors accompli tous ses conseils pour sa propre gloire et pour la bénédiction universelle.