Psaumes

Psaume 145

Psaume 1451

1 La lettre hébraïque initiale de chaque verset de ce Psaume suit l'ordre alphabétique.

Le fidèle célèbre la puissance et la bonté de Dieu

1 Louange de David.
Je t'exalterai, mon Dieu, ô Roi ! Et je bénirai ton nom pour toujours et à perpétuité.

2 Je te bénirai chaque jour, et je louerai ton nom pour toujours et à perpétuité.

3 L'Éternel est grand et très digne de louange, et sa grandeur est insondable.

4 Une génération célébrera tes œuvres auprès de l'autre génération, et elles raconteront tes actes puissants.

5 Je parlerai de la magnificence glorieuse de ta majesté et de tes actes merveilleux.

6 Et ils diront la force de tes actes terribles et [moi], je déclarerai tes grands faits.

7 Ils feront jaillir le souvenir de ta grande bonté et ils chanteront hautement ta justice.

8 L'Éternel est plein de grâce et miséricordieux, lent à la colère et grand en bonté.

9 L'Éternel est bon envers tous et ses compassions sont sur toutes ses œuvres.

10 Toutes tes œuvres te célébreront, ô Éternel, et tes saints1 te béniront !
1 ailleurs : hommes pieux ; voir 2 Chron. 6:41, 42.

11 Ils parleront de la gloire de ton royaume et ils diront ta puissance,

12 Afin de faire connaître aux fils des hommes1 ses actes puissants et la magnificence glorieuse de son royaume.
1 la race humaine ; voir la note à Gen. 2:8 ; de même au Psaume 33:13.

13 Ton royaume est un royaume de tous les siècles et ta domination [subsiste] dans toutes les générations.

14 L'Éternel soutient tous ceux qui tombent et relève tous ceux qui sont courbés.

15 Les yeux de tous s'attendent à toi et tu leur donnes leur nourriture au temps convenable.

16 Tu ouvres ta main et tu rassasies à souhait tout ce qui a vie.

17 L'Éternel est juste dans toutes ses voies et bon1 dans toutes ses œuvres.
1 hébreu : khésed, d'où le mot khasid, saint ; c'est la bonté en Dieu, la piété dans l'homme, envers Dieu, envers ses parents, la miséricorde. Christ lui-même, comme Celui en qui ces qualités se trouvent, est appelé khasid ; voir Psaume 89:2-5, 20.

18 L'Éternel est près de tous ceux qui l'invoquent, de tous ceux qui l'invoquent en vérité.

19 Il accomplit le souhait de ceux qui le craignent ; il entend leur cri et les sauve.

20 L'Éternel garde tous ceux qui l'aiment et il extermine tous les méchants.

21 Que ma bouche proclame la louange de l'Éternel et que toute chair bénisse1 son saint nom, pour toujours et à perpétuité !
1 ou : Ma bouche proclamera… et toute chair bénira.

Christ, dont David est la figure, entonne ici la louange (voir titre, v. 1), qui, dans les derniers psaumes va s'élargir à toute la création (comparer Psaume 22:26... ps 22.24-28). Et nous pouvons chanter avec Lui: «Je t'exalterai, mon Dieu... je te bénirai chaque jour... pour toujours...» L'Éternel est grand, d'une grandeur insondable (verset 3). Ses actes sont puissants (versets 4, 12), merveilleux (verset 5) et terribles (verset 6). Sa bonté est grande (versets 7, 8) et universelle (verset 9); on en fera «jaillir la mémoire». Sa force sera déclarée, sa justice hautement chantée. Mais une de ses gloires surpasse toutes les autres: c'est la grâce (verset 8). Elle nous apporte le salut; de plus, les versets 14 à 20 en énumèrent diverses manifestations. L'Éternel soutient (Psaume 37:24 ps 37.23-26)... relève (Psaume 146:8 ps 146.8-9)... donne la nourriture, rassasie (Psaume 107:9 ps 107.5-9), se tient près de ceux qui l'invoquent (Psaume 34:18, 19 ps 34.18-19)… accomplit le souhait de ceux qui le craignent, entend leur cri, les sauve, garde ceux qui l'aiment. Oui, «de sa plénitude, nous tous nous avons reçu, et grâce sur grâce» (Jean 1:16 j 1.14-18). Et tous les verbes à la première personne du futur: «je t’exalterai… je bénirai… je louerai… je parlerai… je déclarerai…» ne sont que la juste réponse du racheté au déploiement de cette grâce.