Psaumes

Psaume 126 et 127

Psaume 126

Joie du fidèle exilé d'avoir revu sa patrie – Prière pour le retour de ceux qui sont encore exilés

1 Cantique des degrés.
Quand l'Éternel ramena les déportés de Sion, nous étions comme ceux qui rêvent.

2 Alors notre bouche fut remplie de rire, et notre langue de chants de joie; alors on dit parmi les nations: L'Éternel a fait de grandes choses pour ceux-ci!

3 L'Éternel a fait de grandes choses pour nous; nous en avons été réjouis.

4 Ô Éternel, ramène nos déportés, comme les cours d'eau dans le Néguev!

5 Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chant de joie.

6 Il va en pleurant, portant la semence qu'il répand; il revient avec chant de joie, portant ses gerbes.

Psaume 127

C'est l'Éternel qui bâtit et qui garde

1 Cantique des degrés. De Salomon.
Si l'Éternel ne bâtit pas la maison, ceux qui la bâtissent y travaillent en vain; si l'Éternel ne garde pas la ville, celui qui la garde veille en vain;

2 C'est en vain que vous vous levez tôt, que vous vous couchez tard, que vous mangez le pain des douleurs. Ainsi1, il donne le sommeil à son bien-aimé.
1 ou: De même.

3 Voici, les fils sont un héritage de l'Éternel, [et] le fruit du ventre est une récompense.

4 Comme des flèches dans la main d'un homme puissant, tels sont les fils de la jeunesse.

5 Bienheureux l'homme qui en a rempli son carquois! Ils n'auront pas honte quand ils parleront avec des ennemis à la porte [de la ville].

Comme quelqu'un qui se réveille d'un cauchemar affreux, les fidèles seront d'abord incapables de réaliser leur subite délivrance. Mais bientôt retentiront des chants de joie auxquels les peuples feront écho: «L'Éternel a fait de grandes choses pour ceux-ci» (verset 2; Psaume 14:7 ps 14.4-7). Leurs larmes auront pour ainsi dire arrosé les sillons d'une moisson abondante (verset 5). Et tel fut le ministère du Seigneur Jésus ici-bas (verset 6). Il a suivi en pleurant le chemin de la croix. «Mais s'il meurt, — dit Jean 12:24 j 12.23-26 — il porte beaucoup de fruit». Il paraîtra triomphant, chargé du fruit du travail de son âme: ses rachetés, comme ses gerbes précieuses, serrés contre son cœur.

Le Psaume 127 nous rappelle que toute entreprise est vouée à l'échec si elle n'a pas au départ l'approbation du Seigneur. Une affaire peut paraître bonne, mériter beaucoup de temps et de peines, elle n'aboutira à rien si Lui n'y a pas travaillé (comparer Jean 15:5 fin j 15.4-8). L'activité paisible et confiante du chrétien, suivie d'un sommeil tranquille, contraste avec l'agitation fiévreuse et ambitieuse des hommes de ce monde (Ecclésiaste 2:23 ec 2.22-23). Le v. 1er rappelle en particulier aux jeunes qui pensent au mariage (à bâtir leur maison), la nécessité d’être dirigés par le Seigneur pour avoir ensuite sa bénédiction.