Psaumes

Psaume 119:137-160

Psaume 1191

1 Ce Psaume est divisé en paragraphes de huit versets chacun ; la lettre hébraïque initiale de chaque verset dans le paragraphe reste la même et suit, pour ceux-ci, l'ordre alphabétique.

137 Tu es juste, ô Éternel, et droit dans tes jugements.

138 Tu as constitué tes témoignages avec justice et avec une grande fidélité.

139 Mon zèle m'a dévoré, car mes adversaires ont oublié tes paroles.

140 Ta parole1 est entièrement pure2, et ton serviteur l'aime.
1 plutôt : ce que tu as dit. 2 littéralement : affinée (par le feu).

141 Je suis petit et méprisé ; je n'ai pas oublié tes préceptes.

142 Ta justice est une justice pour toujours et ta loi est vérité.

143 La détresse et l'angoisse m'avaient atteint ; tes commandements font mon plaisir.

144 La justice de tes témoignages est pour toujours ; donne-moi de l'intelligence et je vivrai !

145 J'ai crié de tout mon cœur ; réponds-moi, Éternel, [et] j'observerai tes statuts !

146 Je t'invoque : Sauve-moi ! Et je garderai tes témoignages.

147 J'ai devancé le crépuscule et j'ai crié ; je me suis attendu à ta parole.

148 Mes yeux ont devancé les veilles de la nuit pour méditer ta parole1.
1 plutôt : ce que tu as dit.

149 Écoute ma voix selon ta bonté, ô Éternel ! Fais-moi vivre selon ton ordonnance !

150 Ceux qui poursuivent la méchanceté se sont approchés de moi ; ils s'éloignent de ta loi.

151 Éternel, tu es proche ; et tous tes commandements sont vérité.

152 Je sais depuis longtemps, d'après tes témoignages, que tu les as fondés pour toujours.

153 Vois mon affliction et délivre-moi ! Car je n'ai pas oublié ta loi.

154 Prends en main ma cause et rachète-moi ! Fais-moi vivre selon ta parole1 !
1 plutôt : ce que tu as dit.

155 Le salut est loin des méchants, car ils ne recherchent pas tes statuts.

156 Tes compassions sont en grand nombre, ô Éternel ! Fais-moi vivre selon tes ordonnances !

157 Mes persécuteurs et mes adversaires sont en grand nombre ; je n'ai pas dévié de tes témoignages.

158 J'ai vu les perfides et je les déteste, parce qu'ils n'ont pas gardé ta parole1.
1 plutôt : ce que tu as dit.

159 Considère que j'ai aimé tes préceptes ; Éternel, fais-moi vivre selon ta bonté !

160 Le fondement1 de ta parole est [la] vérité et toute ordonnance de ta justice est pour toujours.
1 littéralement : tête.

La justice de Dieu est la note dominante des versets 137 à 144. Elle n'est pas un sujet d'effroi pour celui qui craint l'Éternel, qui marche à sa lumière et qui connaît aussi sa bonté (verset 149, 159). Au milieu d'un monde injuste, le fidèle se plaît à célébrer cette justice de Dieu, qui, comme Sa bonté, est pour toujours (verset 142, 144).

«Ta parole est bien affinée» (verset 140). Plus vous la mettez à l'épreuve (comme l'or dans le creuset) plus elle montre qu'elle est la pureté même.

Les versets 145 et suivants traduisent l'extrême dépendance du fidèle. «Fais-moi vivre...», demande-t-il ici à quatre reprises (versets 149, 154, 156, 159; voir v. 25 ps 119.25, 40 ps 119.40, 88 ps 119.88, 107 ps 119.107). C'est Dieu qui donne la vie; c'est Lui aussi qui la conserve et l'entretient. Mais cette prière concerne en premier lieu l'âme du racheté. «Fais-moi vivre selon ta Parole». Car «l'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu» (Matthieu 4:4 mt 4.1-11; Deutéronome 8:3 dt 8.2-4).

Retenez bien le verset 160: «La somme de ta parole est la vérité...» La Bible ne se compose pas d'un ensemble de vérités parmi lesquelles chacun choisit celles qui lui conviennent. Elle forme un tout inséparable que l'on reçoit ou que l'on rejette; elle est tout entière la Vérité (Jean 17:17 j 17.14-17).