Psaumes

Psaume 118:15-29

Psaume 118

15 La voix de triomphe et de salut est dans les tentes des justes; la [main] droite de l'Éternel agit puissamment;

16 La [main] droite de l'Éternel est haut élevée, la [main] droite de l'Éternel agit puissamment.

17 Je ne mourrai pas, mais je vivrai, et je raconterai les œuvres de Jah.

18 Jah m'a sévèrement corrigé, mais il ne m'a pas livré à la mort.

19 Ouvrez-moi les portes de la justice! J'y entrerai, je célébrerai Jah.

20 C'est ici la porte de l'Éternel: les justes entreront par elle.

21 Je te célébrerai, car tu m'as répondu, et tu as été mon salut.

22 La pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée, est devenue la tête de l'angle1.
1 c-à-d: la pierre maîtresse de l'angle.

23 C'est de l'Éternel que cela est venu; c'est1 une chose merveilleuse devant nos yeux.
1 ou: elle est.

24 C'est ici le jour que l'Éternel a fait; exultons et réjouissons-nous en lui!

25 Ô Éternel, sauve, je te prie! Éternel, je te prie, donne la prospérité!

26 Béni soit celui qui vient au nom de l'Éternel! Nous vous bénissons depuis la maison de l'Éternel.

27 L'Éternel est °Dieu, et il nous a donné la lumière. Liez avec des cordes le sacrifice1 aux cornes de l'autel!
1 littéralement: [sacrifice de] fête.

28 Tu es mon °Dieu, et je te célébrerai; mon Dieu, je t'exalterai.

29 Célébrez l'Éternel, car il est bon, car sa bonté [est] pour toujours!

Ce psaume occupe une place importante dans les prophéties relatives au Seigneur. Le verset 22 cité dans les évangiles ainsi qu'en 1 Pierre 2:7 1p 2.6-8, annonce à la fois le rejet de Jésus et la place qui Lui reviendra. Que ce que Dieu a voulu faire par Christ et pour Christ soit toujours «une chose merveilleuse devant nos yeux» (verset 23)! Les versets 25 et 26 nous rappellent l'entrée du Messie à Jérusalem et les cris jetés par la foule: «Sauve je te prie» (Hosanna en hébreu). «Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur» (Matthieu 21:9 mt 21.6-11). Malgré lui, le peuple juif L'a invoqué et honoré ce jour-là comme l'annonçaient les Écritures. Et celles-ci devraient aujourd'hui ouvrir les yeux de ce peuple. Cependant le moment vient où cette prophétie aura son véritable accomplissement. Le Messie triomphant sera alors reçu et salué par le résidu fidèle.

Chez les Juifs, ce psaume faisait partie du rituel de la Pâque. Peut-être est-ce l'hymne chantée par le Seigneur avec ses disciples après la cène? (Marc 14:26 mc 14.22-26). S'il en est ainsi, avec quels sentiments a-t-il prononcé en un tel moment les versets 6 ps 118.5-6, 21, 22 et la fin du verset 27: «Liez... le sacrifice aux cornes de l'autel»!

Le psaume s'achève comme il a commencé: en célébrant la bonté immuable de l'Éternel (versets 1, 29).