Psaumes

Psaume 106:1-23

Livre cinquième

Psaume 106

Le fidèle reconnaît l'infidélité d'Israël et loue l'Éternel pour sa fidélité

1 Louez Jah!1
Célébrez l'Éternel! Car il est bon, car sa bonté [est] pour toujours.
1 Alléluia!

2 Qui dira les actes puissants de l'Éternel? Qui fera entendre toute sa louange?

3 Bienheureux ceux qui gardent le juste jugement, qui pratiquent la justice en tout temps!

4 Souviens-toi de moi, Éternel, selon [ta] faveur envers ton peuple! Visite-moi par ton salut,

5 Afin que je voie le bien-être de tes élus, que je me réjouisse de la joie de ta nation, [et] que je me glorifie avec ton héritage.

6 Nous avons péché avec nos pères; nous avons commis l'iniquité, nous sommes coupables.

7 Nos pères, en Égypte, n'ont pas été attentifs à tes actes merveilleux; ils ne se sont pas souvenus de la multitude de tes bontés, mais ils ont été rebelles, près de la mer, à la mer Rouge.

8 Cependant il les sauva à cause de son nom, pour faire connaître sa puissance.

9 Et il menaça la mer Rouge, et elle fut à sec; et il les fit marcher dans les abîmes, comme dans un désert.

10 Et il les sauva de la main de celui qui les haïssait, et il les racheta de la main de l'ennemi.

11 Et les eaux couvrirent leurs oppresseurs, il n'en resta pas un seul.

12 Alors ils crurent en ses paroles, ils chantèrent sa louange.

13 Ils oublièrent vite ses œuvres, ils ne s'attendirent pas à son conseil1.
1 voir Prov. 8:14.

14 Et ils furent remplis de convoitise dans le désert, et ils tentèrent °Dieu dans le lieu aride;

15 Et il leur donna ce qu'ils avaient demandé, mais il envoya le dépérissement dans leurs âmes.

16 Ils furent jaloux de Moïse dans le camp, [et] d'Aaron, le saint de l'Éternel.

17 La terre s'ouvrit, et engloutit Dathan, et couvrit l'assemblée d'Abiram;

18 Et un feu s'alluma dans leur assemblée, une flamme consuma les méchants.

19 Ils firent un veau à Horeb, et se prosternèrent devant une image de métal fondu;

20 Et ils changèrent leur gloire contre la figure d'un bœuf qui mange de l'herbe.

21 Ils oublièrent °Dieu, leur sauveur, qui avait fait de grandes choses en Égypte,

22 Des choses merveilleuses dans le pays de Cham, des choses terribles près de la mer Rouge.

23 Et il dit qu'il les aurait détruits, si Moïse, son élu, ne s'était pas tenu à la brèche devant lui, pour détourner sa fureur, de sorte qu'il ne les détruise pas.

L'œuvre de Dieu était seule en vue dans le Psaume 105 ps 105.1-45; il n'y était pas question des péchés d'Israël. Le Psaume 106 reprend le même récit à partir de la sortie d'Égypte, mais en soulignant la responsabilité du peuple (comparer par exemple l'épisode des cailles au Psaume 105:40 ps 105.38-42 et 106:14, 15). Notre histoire comporte elle aussi un double aspect. D'une part, l'œuvre parfaite de la grâce qui nous sauve, puis nous prend en charge pour nous conduire sûrement au but, en dépit des obstacles et des difficultés (Philippiens 1:6 ph 1.3-8). En second lieu, notre marche, trop souvent ralentie par des détours et des faux pas. Nous avons bien besoin de Celui qui, plus que Moïse, se tient sans cesse «à la brèche», intercédant pour les siens (verset 23; Romains 8:34 rm 8.31-37).

«N'oublie aucun de ses bienfaits», recommandait le Psaume 103 ps 103.1-5. En effet, l'oubli est la porte ouverte à la convoitise et celle-ci conduit à la rébellion (versets 7, 13, 14, 21). Dans un cœur ingrat, Satan a beau jeu de semer des désirs coupables. Pour celui qui a cessé d'estimer les dons de Dieu, il sait rendre attrayantes les choses du monde et, par elles, attirer peu à peu sa victime dans le chemin de la révolte ouverte contre Dieu. Que le Seigneur nous accorde donc d'être toujours «attentifs à ses merveilles» (verset 7).