Psaumes

Psaume 81

Psaume 81

Exhortation à écouter Dieu pour être délivré

1 Au chef de musique. Sur Guitthith1. D'Asaph.
1 mot de signification douteuse; peut-être une mélodie.

2 Chantez joyeusement à Dieu, notre force! Poussez des cris de joie vers le Dieu de Jacob!

3 Entonnez le cantique, et faites résonner le tambourin, la harpe agréable, avec le luth!

4 Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, au jour de la pleine lune, au jour de notre fête!

5 Car c'est un statut pour Israël, une ordonnance du Dieu de Jacob;

6 Il l'établit comme un témoignage1 en Joseph, lorsqu'il sortit à travers le pays d'Égypte, où j'entendis une langue que je ne connaissais pas.
1 ou: une ordonnance.

7 J'ai retiré son épaule de dessous le fardeau, ses mains ont été déchargées des corbeilles.

8 Dans la détresse tu as crié, et je t'ai délivré; je t'ai répondu du lieu secret du tonnerre; je t'ai éprouvé auprès des eaux de Meriba. Sélah.

9 Écoute, mon peuple, et je témoignerai contre toi! Israël, si [seulement] tu voulais m'écouter!

10 Il n'y aura pas au milieu de toi de °dieu étranger, et tu ne te prosterneras pas devant un °dieu étranger.

11 Moi, je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait monter du pays d'Égypte; ouvre ta bouche toute grande, et je la remplirai!

12 Mais mon peuple n'a pas écouté ma voix, et Israël n'a pas voulu de moi.

13 Alors je les ai abandonnés à l'obstination de leur cœur; ils ont marché selon leurs [propres] desseins.

14 Si seulement mon peuple m'avait écouté! Si Israël avait marché dans mes voies!

15 J'aurais bientôt humilié leurs ennemis, et tourné ma main contre leurs adversaires.

16 Ceux qui haïssent l'Éternel se seraient soumis à lui par la flatterie; et leur temps, à eux, aurait été pour toujours;

17 Et il les aurait nourris du meilleur1 froment, et je t'aurais rassasié du miel du rocher.
1 littéralement: de la graisse du.

Israël est invité à chanter comme il l'avait fait jadis au bord de la mer Rouge, au son du tambourin (verset 3; Exode 15:20 ex 15.20-21). Mais, après la délivrance de l'Égypte évoquée au versets 7, l'Éternel aurait eu encore beaucoup de grandes choses à accomplir en faveur de son peuple... si celui-ci avait voulu l'écouter. Il était prêt en particulier à le nourrir de la moelle du froment (la fine fleur de farine qui nous parle toujours de Christ), ainsi que du miel du rocher, image de la douceur de la grâce divine. Mais Dieu est obligé de constater tristement: «Israël n'a pas voulu de moi...» (verset 12). Combien touchante est Son exclamation: «Israël, oh! si tu voulais m'écouter» (verset 9) et plus loin: «Oh! si mon peuple m'avait écouté» (verset 14; comparer Deutéronome 5:29 dt 5.23-29). Amis croyants, Dieu a aussi retiré notre épaule de dessous le plus pesant des fardeaux: celui du péché (verset 7). Mais souvenons-nous qu'il a encore beaucoup d'autres bénédictions en réserve pour nous... à condition que nous ayons le désir de les recevoir et que nous écoutions sa Parole. Il nous a préparé des victoires (comparer verset 15); Il veut nous nourrir de Christ et de son amour. Ouvrons-Lui nos cœurs; Il les remplira et sa louange sera dans nos bouches (comparer verset 11).