Psaumes

Psaume 54

Psaume 54

Prière du fidèle pour sa délivrance

1 Au chef de musique. Sur Neguinoth1. Pour instruire. De David,
1 instruments à cordes.

2 lorsque les Ziphiens vinrent et dirent à Saül: David ne se cache-t-il pas parmi nous?

3 Ô Dieu, sauve-moi par ton nom, et fais-moi justice par ta puissance!

4 Ô Dieu, écoute ma prière, prête l'oreille aux paroles de ma bouche!

5 Car des étrangers se sont levés contre moi, et des hommes violents cherchent ma vie; ils n'ont pas mis Dieu devant eux. Sélah.

6 Voici, Dieu est mon secours; le Seigneur est parmi ceux qui soutiennent mon âme.

7 Il rendra le mal à mes ennemis; selon ta vérité, détruis-les!

8 De franche volonté, je t'offrirai des sacrifices; je célébrerai ton nom, ô Éternel, car cela est bon1.
1 ou: tu es bon.

9 Car il m'a délivré de toute détresse, et mon œil a porté un regard [de satisfaction] sur mes ennemis.

Après Doëg l'Édomite, les Ziphiens avaient eux aussi traîtreusement renseigné Saül sur les faits et gestes de David son rival et lui avaient permis de retrouver sa trace. Nous avons ce récit en 1 Samuel 23:19... 1s 23.19-28 mais un détail essentiel n'y est pas mentionné: c'est cette prière confiante que le roi rejeté a fait monter vers son Dieu à l'heure du danger.

Il devrait y avoir ainsi dans la vie du chrétien, au travers de ses circonstances de tous les jours, une «trame» de prières tissée dans le secret entre le Seigneur et lui. C’est ce que nous trouvons par exemple tout au long du livre de Néhémie (ch. 1 v. 11 nh 1.11; ch. 2 v. 4 nh 2.1-8; ch. 4 v. 4 nh 4.1-6; ch. 5 v. 19 nh 5.14-19; ch. 6 v. 14… nh 6.10-14). Le monde qui n'a pas mis Dieu devant lui (verset 5) et ne peut rien comprendre à la puissance de la prière, attribuera à «un heureux hasard» la manière dont le croyant échappe aux dangers qui le menacent (voyez précisément en 1 Samuel 23:26 1s 23.19-28 comment Saül cherche toujours David du côté de la montagne où il ne se trouve pas). Mais le racheté connaît le nom de Celui qui le délivre de toute détresse et c'est ce nom qu'il célèbre (versets 3, 8, 9). Dieu est son secours, mais de plus, tout au long de l'épreuve, Il soutient l'âme qui pourrait se décourager (verset 6).