Psaumes

Psaume 50

Psaume 50

Dieu est juste et jugera celui qui ne l'écoute pas

1 Psaume d'Asaph.
Le [Dieu] Fort1, Dieu, l'Éternel, a parlé, et a appelé la terre, du soleil levant jusqu'au soleil couchant.
1 ou: °Dieu; hébreu: El; voir Genèse 14:18.

2 De Sion, perfection de la beauté, Dieu a fait briller sa splendeur.

3 Notre Dieu viendra, et il ne se taira pas; un feu dévorera devant lui, et autour de lui une violente tempête;

4 Il appellera les cieux d'en haut, et la terre, pour juger son peuple:

5 Rassemblez-moi mes saints1, qui ont fait alliance avec moi par [un] sacrifice!
1 ailleurs: hommes pieux; voir 2 Chron. 6:41, 42.

6 Et les cieux proclameront sa justice, car Dieu lui-même est juge. Sélah.

7 Écoute, mon peuple, et je parlerai! [Écoute], Israël, et je témoignerai contre toi! Moi, je suis Dieu, ton Dieu.

8 Je ne te reprendrai pas à cause de tes sacrifices ou de tes holocaustes, qui ont été continuellement devant moi.

9 Je ne prendrai pas de taureau de ta maison, ni de boucs de tes parcs;

10 Car tout animal de la forêt est à moi, les bêtes sur mille montagnes.

11 Je connais tous les oiseaux des montagnes, et ce qui se meut dans les champs est à moi.

12 Si j'avais faim, je ne te le dirais pas; car le monde est à moi, et tout ce qu'il contient1.
1 littéralement: sa plénitude.

13 Est-ce que je mangerais la viande des gros taureaux, et est-ce que je boirais le sang des boucs?

14 Sacrifie à Dieu la louange, et acquitte tes vœux envers le Très-Haut,

15 Et invoque-moi au jour de la détresse: je te délivrerai, et tu me glorifieras.

16 Mais Dieu dit au méchant: Qu'as-tu à redire mes statuts, et à prendre mon alliance dans ta bouche,

17 Toi qui hais l'instruction1, et qui as jeté mes paroles derrière toi?
1 ou: la correction.

18 Si tu as vu un voleur, alors tu t'es plu avec lui, et ta part est avec ceux qui commettent l'adultère;

19 Tu livres ta bouche au mal, et ta langue trame la tromperie;

20 Tu t'assieds, tu parles contre ton frère, tu diffames le fils de ta mère;

21 Tu as fait ces choses-là, et j'ai gardé le silence; tu as estimé que j'étais véritablement comme toi; [mais] je t'en reprendrai, et je te les mettrai devant les yeux.

22 Considérez donc cela, vous qui oubliez °°Dieu, de peur que je ne déchire, et qu'il n'y ait personne qui délivre.

23 Celui qui sacrifie la louange me glorifie; et à celui qui règle sa voie, je ferai voir le salut de Dieu.

Le Psaume 49 rappelait à tous les habitants du monde la fragilité et la vanité des richesses et des honneurs, ces deux pôles d'attraction pour les hommes de tous les temps. Dans le Psaume 50, Dieu s'adresse à Israël son peuple (verset 7) pour lui montrer l'inutilité des sacrifices. Ceux-ci non plus ne peuvent racheter l'âme, ni «rendre parfaits ceux qui s'approchent». Par un seul sacrifice, Dieu a scellé son alliance avec Israël (verset 5; Hébreux 10:1-10 hb 10.1-10). En retour, ce qu'il attend maintenant de tous les siens, c'est la louange (versets 14 et 23; Hébreux 13:15 hb 13.10-17).

Le court verset 15 résume l'histoire de nos délivrances. D'abord la prière; puis la réponse divine qui nous est assurée; enfin l'action de grâce (tu me glorifieras) — que nous oublions souvent. Mettons en Dieu notre confiance; invoquons-Le et Il accomplira sa promesse!

Dans les versets 16 à 22, Dieu avertit le méchant, mais celui-ci, tout en ayant la bouche remplie de paroles pieuses, les renie en pratique et il hait la correction. Gardons-nous de lui ressembler!

Remarquons encore la magnifique introduction (versets 1, 2) qui donne, comme souvent, le thème du psaume: Dieu parlant à la terre pour lui révéler sa splendeur dans la Personne de Christ, juge souverain et roi glorieux en Sion.