Psaumes

Psaume 45

Psaume 45

Le Roi dans sa beauté – Les noces royales

1 Au chef de musique. Sur Shoshannim1. Des fils de Coré. Instruction. Un cantique du bien-aimé.
1 les lis.

2 Mon cœur bouillonne d'une bonne parole; je dis ce que j'ai composé au sujet du roi; ma langue est le stylet d'un écrivain habile.

3 Tu es plus beau que les fils des hommes, la grâce est répandue sur tes lèvres; c'est pourquoi Dieu t'a béni pour toujours.

4 Mets ton épée sur ton côté, homme puissant, [dans] ta majesté et ta magnificence!

5 Et, prospérant dans ta magnificence, mène en avant ton char, à cause de la vérité et de la douceur [et] de la justice! Et ta [main] droite t'enseignera des choses terribles.

6 Tes flèches sont aiguës — les peuples tomberont sous toi — [elles pénétreront] dans le cœur des ennemis du roi.

7 Ton trône, ô Dieu, est pour toujours et à perpétuité! C'est un sceptre de droiture que le sceptre de ton règne.

8 Tu as aimé la justice, et tu as haï la méchanceté; c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a oint d'une huile de joie au-dessus de tes compagnons.

9 Tous tes vêtements sont myrrhe, aloès, et casse; dans les palais d'ivoire, les instruments à cordes t'ont réjoui.

10 Des filles de rois ont été parmi tes dames d'honneur; la reine est à ta droite, parée d'or d'Ophir.

11 Écoute, fille, et vois, et incline ton oreille! Et oublie ton peuple et la maison de ton père!

12 Et le roi désirera ta beauté, car il est ton seigneur; alors adore-le!

13 Et avec une offrande, la fille de Tyr [et] les plus riches du peuple1 rechercheront ta faveur.
1 ou: des peuples.

14 La fille du roi est toute resplendissante, dans l'intérieur [du palais]; son vêtement est [fait] de broderies d'or.

15 Elle sera amenée au roi en vêtements de brocart; des vierges qui la suivent, ses compagnes, seront amenées auprès de toi;

16 Elles seront amenées avec joie et allégresse, elles entreront dans le palais du roi.

17 Au lieu de tes pères, tu auras tes fils; tu les établiras comme princes dans tout le pays1.
1 ou: toute la terre.

18 Je rappellerai ton nom dans toutes les générations; c'est pourquoi les peuples te célébreront pour toujours et à perpétuité.

Sous l'action du Saint Esprit, «écrivain habile», ce psaume nous invite à louer Christ, le Bien-aimé, Celui qui surpasse en beauté et en grâce tous les fils des hommes. Mais avant de jaillir sur les lèvres, la louange a été préparée, méditée dans un cœur qui bouillonne (comparer Matthieu 12:34 mt 12.33-37); elle célèbre sa personne, ses paroles, ses œuvres.

On a pu dire que le culte du dimanche était le cantique réunissant toutes les strophes que l'Esprit a enseignées au racheté durant les jours de la semaine sur les thèmes inépuisables des gloires et des grâces du Seigneur Jésus. Il est «le roi», mais les versets 7 et 8 cités en Hébreux 1:8-9 hb 1.5-12, l'appellent «Dieu». Quand Il parait dans sa majesté et sa magnificence, Il est l'objet d'une admiration universelle. Sa puissance s'affirme dans le jugement terrible qu'Il accomplit (versets 4 à 6). Des parfums imprègnent ses vêtements: la myrrhe rappelle ses souffrances, l'aloès sa mort (Jean 19:39 j 19.38-40) et la casse son élévation. Mais ce qui aura pour Christ plus de prix que toutes ces gloires, ce sera la beauté de l'Épouse qui Lui sera présentée (ici Jérusalem) et l'amour qu'elle Lui rendra. Ami chrétien, c'est ton privilège de Lui exprimer dès maintenant cet amour reconnaissant. «Il est ton Seigneur: adore-le» (verset 12).