1 Rois

1 Rois 22:19-40

19 Et Michée1 dit : C'est pourquoi, écoute la parole de l'Éternel ! J'ai vu l'Éternel assis sur son trône et toute l'armée des cieux se tenant près de lui, à sa droite et à sa gauche.
1 littéralement : il.

20 Et l'Éternel a dit : Qui persuadera Achab, afin qu'il monte et qu'il tombe à Ramoth de Galaad ? Et celui-ci a dit ainsi et celui-là a dit ainsi.

21 Et un esprit est sorti, et s'est tenu devant l'Éternel, et a dit : Moi, je le persuaderai. Et l'Éternel lui a dit : Comment ?

22 Et il a dit : Je sortirai et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. Et l'Éternel1 a dit : Tu le persuaderas et aussi tu réussiras. Sors et fais ainsi !
1 littéralement : il.

23 Et maintenant, voici, l'Éternel a mis un esprit de mensonge dans la bouche de tous tes prophètes que voilà, et l'Éternel a prononcé un malheur contre toi.

24 Et Sédécias, fils de Kenaana, s'approcha, et frappa Michée sur la joue, et il dit : Par où l'Esprit de l'Éternel est-il sorti de moi pour te parler ?

25 Et Michée dit : Voici, tu le verras ce jour-là quand tu iras de pièce1 en pièce1 pour te cacher.
1 pièce intérieure.

26 Et le roi d'Israël dit : Prends Michée, et emmène-le vers Amon, le chef de la ville, et vers Joas, le fils du roi.

27 Et tu diras : Ainsi dit le roi : Mettez cet homme1 en prison, et donnez-lui à manger le pain d'affliction et l'eau d'affliction jusqu'à ce que je revienne en paix.
1 littéralement : celui-ci.

28 Et Michée dit : Si jamais tu reviens en paix, l'Éternel n'a pas parlé par moi. Puis il dit : Peuples, entendez-le tous !

29 Et le roi d'Israël et Josaphat, roi de Juda, montèrent à Ramoth de Galaad.

30 Et le roi d'Israël dit à Josaphat : Je me déguiserai et j'irai à la bataille, mais toi, revêts-toi de tes habits royaux. Et le roi d'Israël se déguisa et alla à la bataille.

31 Et le roi de Syrie avait donné des ordres aux 32 chefs de ses chars, en disant : Ne combattez ni contre un petit ni contre un grand, mais seulement contre le roi d'Israël, lui seul.

32 Et il arriva, lorsque les chefs des chars virent Josaphat, qu'ils dirent : Certainement, c'est le roi d'Israël. Et ils se détournèrent pour combattre contre lui. Mais Josaphat cria.

33 Et il arriva, lorsque les chefs des chars virent que ce n'était pas le roi d'Israël, qu'ils se détournèrent de lui.

34 Et un homme tira à l'arc, au hasard, et frappa le roi d'Israël entre les pièces d'attache et la cuirasse. Et Achab1 dit au conducteur de son char : Tourne ta main et fais-moi sortir du camp, car je suis blessé.
1 littéralement : il.

35 Et la bataille se renforça ce jour-là et le roi fut maintenu debout sur [son] char, face aux Syriens. Et il mourut le soir et le sang de la blessure coulait dans le fond du char.

36 Et une proclamation passa dans le camp, au coucher du soleil, en disant : Chacun dans sa ville et chacun dans son pays !

37 Et le roi mourut, et on l'amena à Samarie, et on enterra le roi à Samarie.

38 Et on lava le char à l'étang de Samarie et les chiens léchèrent le sang d'Achab1, là2 où les prostituées se lavaient, selon la parole de l'Éternel qu'il avait prononcée.
1 littéralement : son sang. 2 littéralement : et.

39 Et le reste des actes d'Achab, et tout ce qu'il fit, et la maison d'ivoire qu'il bâtit, et toutes les villes qu'il bâtit, ces choses ne sont-elles pas écrites dans le livre des Chroniques des rois d'Israël ?

40 Et Achab s'endormit avec ses pères. Et Achazia, son fils, régna à sa place.

D'une seule voix les 400 prophètes ont annoncé ce que le roi désire. Que risquent-ils? Si Achab gagne la guerre, leur prédiction sera confirmée. Et, s'il ne revient pas, il ne pourra leur faire de reproches. À côté de ces prophètes de mensonge, un seul prophète de l'Éternel, le fidèle Michée, fait connaître courageusement la vérité et va souffrir à cause d'elle. Comme le chapitre 18 1r 18.19-40, celui-ci nous met en garde contre un danger: celui de juger si une chose est bonne ou mauvaise d'après le nombre de personnes qui la pratiquent.

Les hommes d'aujourd'hui, comme Achab, s'amassent «des docteurs selon leurs propres convoitises» (2 Timothée 4:3 2tm 4.1-8). Ils n'aiment pas, en particulier, entendre parler d'un jugement éternel et trouvent pour les rassurer des prédicateurs qui leur promettent que pour finir tout ira bien. Mais tôt ou tard Dieu confondra tous les menteurs. Sa Parole est la vérité (Jean 17:17 j 17.11-19).

Le manque de courage moral de Josaphat a bien failli lui coûter la vie. Il a suivi Achab, craignant de le mécontenter. Et celui-ci, lâchement, a cherché à détourner sur lui l'attention et les efforts de l'ennemi. Mais sa ruse ne pouvait tromper l'Éternel qui avait les yeux sur un des rois pour le délivrer, sur l'autre pour accomplir Son infaillible jugement (voir Psaume 7:13-14 ps 7.11-18).