1 Rois

1 Rois 11:1-13

Salomon est entraîné à l'idolâtrie par des femmes étrangères

11 Mais le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères, en plus de la fille du Pharaon : des Moabites, des Ammonites, des Édomites, des Sidoniennes, des Héthiennes.

2 Elles appartenaient aux nations dont l'Éternel avait dit aux fils d'Israël : Vous n'irez pas vers elles et elles ne viendront pas parmi vous ; certainement elles détourneraient vos cœurs après leurs dieux. Salomon s'attacha à elles par amour.

3 Et il avait 700 femmes princesses et 300 concubines. Et ses femmes détournèrent son cœur.

4 Et il arriva, au temps de la vieillesse de Salomon, que ses femmes détournèrent son cœur après d'autres dieux, et son cœur ne fut pas [tout] entier avec l'Éternel son Dieu, comme le cœur de David son père.

5 Et Salomon alla après Ashtoreth1, la divinité des Sidoniens, et après Milcom, l'abomination des Ammonites.
1 c.-à-d. : Astarté.

6 Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel et il ne suivit pas pleinement l'Éternel, comme David son père.

7 Alors Salomon bâtit un haut lieu pour Kemosh, l'abomination de Moab, sur la montagne qui est en face de Jérusalem, et pour Moloc, l'abomination des fils d'Ammon.

8 Et il en fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères qui brûlaient de l'encens et sacrifiaient à leurs dieux.

Indignation de l'Éternel contre Salomon

9 Et l'Éternel fut en colère contre Salomon, parce que son cœur s'était détourné de1 l'Éternel, le Dieu d'Israël, qui lui était apparu deux fois
1 littéralement : loin de.

10 et lui avait commandé, à ce sujet, de ne pas aller après d'autres dieux. Mais il ne garda pas ce que l'Éternel lui avait commandé.

11 Et l'Éternel dit à Salomon : Parce que tu as fait cela1, et que tu n'as pas gardé mon alliance et mes statuts que je t'ai prescrits, je t'arracherai certainement le royaume et je le donnerai à ton serviteur.
1 littéralement : Parce que cela est avec toi.

12 Seulement, je ne le ferai pas dans tes jours, à cause de David ton père. [Mais] je l'arracherai de la main de ton fils.

13 Toutefois je ne [lui] arracherai pas tout le royaume. Je donnerai une tribu à ton fils, à cause de David, mon serviteur, et à cause de Jérusalem, que j'ai choisie.

Jusqu'ici c'est à peine si nous avions vu une ombre sur l'éclat de ce règne exceptionnel. Et voilà que le chapitre 11 commence par un mais, qui soudain dévoile sous les dehors brillants décrits précédemment, un état des plus désolants. En double désobéissance à la Loi, le roi s'est acquis «beaucoup de femmes» et des femmes étrangères (Deutéronome 17:17 dt 17.14-20, et 7:3 dt 7.1-8), qui au temps de sa vieillesse, ont détourné son cœur. N'avait-il pas demandé et obtenu un cœur sage, un cœur qui écoute? Sans doute en avait-il senti le besoin pour conduire les autres, mais non pas pour se conduire lui-même. Ce cœur large comme le sable que l'Éternel lui avait donné pour lui permettre d'aimer tout son grand peuple, il ne l’avait pas gardé, il n’avait pas veillé sur ce qui y pénétrait. 1 000 femmes étrangères y avaient trouvé place, avec leurs idoles! Salomon est condamné par ses propres paroles: «Garde ton cœur plus que tout ce que l'on garde car de lui viennent les sources de la vie» (Proverbes 4:23 pv 4.20-27). C'est ce qu'il a enseigné aux autres... et négligé de faire lui-même (voir Romains 2:21 rm 2.17-24 et 1 Corinthiens 9:27 1cr 9.25-27). Il n'a pas tenu compte non plus de la mise en garde de son père (chapitre 2 v. 3 1r 2.1-4) puis du double avertissement de l'Éternel (versets 9, 10).