1 Chroniques

1 Chroniques 11:15-47

15 Et trois des 30 chefs descendirent au rocher, vers David, dans la caverne d'Adullam, tandis que l'armée des Philistins avait dressé son camp dans la vallée des Rephaïm.

16 Et David était alors dans le lieu fortifié et un poste des Philistins se trouvait alors à Bethléhem.

17 Et David eut un désir et dit : Qui me fera boire de l'eau du puits de Bethléhem qui est à la porte [de la ville] ?

18 Et les 3 [hommes forts] forcèrent le passage à travers le camp des Philistins, et ils puisèrent de l'eau du puits de Bethléhem qui est à la porte [de la ville], et ils la prirent et l'apportèrent à David. Mais David ne voulut pas la boire et il en fit une libation à l'Éternel.

19 Et il dit : Loin de moi, par mon Dieu, que je fasse cela ! Boirais-je le sang de ces hommes [qui sont allés] au péril de leur vie ? Car c'est au péril de leur vie qu'ils l'ont apportée. Et il ne voulut pas la boire. Ces 3 hommes forts firent cela.

20 Et Abishaï, frère de Joab, était chef des trois. Il leva sa lance contre 300 hommes qu'il tua. Et il eut un nom parmi les trois.

21 Parmi les trois, il fut plus honoré que les deux et il fut leur chef, mais il n'atteignit pas les trois [premiers].

22 Benaïa, fils de Jehoïada, fils d'un homme fort, de Kabtseël, [qui avait fait] de nombreux exploits, frappa, lui, 2 lions1 de Moab. Et il descendit et frappa le lion dans une fosse par un jour de neige.
1 ou : héros ; hébreu : ariel, lion de °Dieu.

23 Et c'est lui qui frappa l'homme égyptien dont la stature était de 5 coudées1. Et l'Égyptien avait dans sa main une lance [qui était] comme l'ensouple des tisserands. Et il descendit vers lui avec un bâton, et arracha la lance de la main de l'Égyptien, et le tua avec sa propre lance.
1 1 coudée = 44,45 cm environ.

24 Voilà ce que fit Benaïa, fils de Jehoïada. Et il eut un nom parmi les 3 hommes forts.

25 Celui-ci fut plus honoré que les trente, mais il n'atteignit pas les trois [premiers]. Et David lui donna une place dans ses audiences privées.

26 Et les hommes forts de l'armée étaient : Asçaël, frère de Joab ; Elkhanan, fils de Dodo, de Bethléhem ;

27 Shammoth le Harorite ; Hélets le Pelonite ;

28 Ira, fils d'Ikkesh le Thekohite ; Abiézer l'Anathothite ;

29 Sibbecaï le Hushathite ; Ilaï l'Akhokhite ;

30 Maharaï le Netophathite ; Héled, fils de Baana le Netophathite ;

31 Ithaï, fils de Ribaï, de Guibha des fils de Benjamin ; Benaïa le Pirhathonite ;

32 Huraï, des torrents de Gaash ; Abiel l'Arbathite ;

33 Azmaveth le Bakharumite ; Éliakhba le Shaalbonite ;

34 Bené-Hashem le Guizonite ; Jonathan, fils de Shagué l'Hararite ;

35 Akhiam, fils de Sacar l'Hararite ; Éliphal, fils d'Ur ;

36 Hépher le Mekérathite ; Akhija le Pelonite ;

37 Hetsro le Carmélite ; Naaraï, fils d'Ezbaï ;

38 Joël, le frère de Nathan ; Mibkhar, fils d'Hagri ;

39 Tsélek l'Ammonite ; Nakharaï le Bérothien, qui portait les armes de Joab, fils de Tseruïa ;

40 Ira le Jéthrien ; Gareb le Jéthrien ;

41 Urie le Héthien ; Zabad, fils d'Akhlaï ;

42 Adina, fils de Shiza le Rubénite, un chef des Rubénites, et 30 [hommes] avec lui ;

43 Hanan, fils de Maaca ; et Josaphat le Mithnite ;

44 Ozias l'Ashtarothite ; Shama et Jehiel, les fils de Hotham l'Aroérite ;

45 Jediaël, fils de Shimri, et Johka son frère, le Thitsite ;

46 Éliel, de Makhavim ; et Jeribaï et Joshavia, les fils d'Elnaam ; et Jithma le Moabite ;

47 Éliel, et Obed, et Jaasciel le Metsobaïte1.
1 ou : Jaasciel-Metsobaïa.

Au jour de son accession au pouvoir, David n'a pas oublié ses compagnons d'Adullam. Le Seigneur oublierait-Il ceux qui cherchent ici-bas à Le suivre et à Le servir? Nous savons bien que c'est impossible. Au moment même où Il allait donner Sa vie pour Ses disciples, et pendant que ceux-ci étaient occupés de savoir lequel d'entre eux serait estimé le plus grand, que leur déclare le Maître? « Vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves. Et moi, je vous confère un royaume comme mon Père m'en a conféré un...» (Luc 22:28, 29 lc 22.24-30).

Il y a parmi ces hommes forts une hiérarchie. Elle n'est pas basée sur la force, car tous sont des hommes forts; mais sur leur dévouement, qu’il s’agisse de service, comme pour les trois courageux puiseurs d’eau, ou de combat comme pour Benaïa. Il en est de même aujourd'hui parmi les croyants. Certains, dans tous les milieux chrétiens, dépassent les autres par leur zèle et leur attachement au Seigneur. Un jour, au ciel, nous connaîtrons leurs actes de valeur. Ne désirez-vous pas vous trouver parmi eux? «Car ainsi l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ vous sera richement donnée» (2 Pierre 1:11 2p 1.3-11).