Psaumes 120 et 121

Commentaire

*

Psaume 120

Cantique des degrés.

1 ▪ À l’Éternel, en ma détresse, j’ai crié; et il m’a répondu.

2 ▪ Éternel! délivre mon âme de la lèvre menteuse, de la langue qui trompe.

3 ▪ Que te donnera-t-on, et que t’ajoutera-t-on, langue trompeuse¹? —

— ¹ ou: Que te donnera et t’ajoutera la langue trompeuse?

4 ▪ Des flèches aiguës d’un homme puissant, et des charbons ardents de genêt.

5 ▪ Malheur à moi de ce que je séjourne en Méshec, de ce que je demeure avec les tentes de Kédar; —

6 ▪ Que mon âme ait tant demeuré avec ceux qui haïssent la paix!

7 ▪ Je veux la paix; mais si j’en parle, ils sont, eux, pour la guerre.

 

Psaume 121

Cantique des degrés.

1 ▪ J’élève mes yeux vers les montagnes d’où vient mon secours¹;

— ¹ ou: montagnes; d’où vient mon secours?

2 ▪ Mon secours [vient] d’auprès de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre.

*

3 ▪ Il ne permettra point que ton pied soit ébranlé; celui qui te garde ne sommeillera pas.

4 ▪ Voici, celui qui garde Israël ne sommeillera pas, et ne dormira pas.

*

5 ▪ L’Éternel est celui qui te garde; l’Éternel est ton ombre, à ta main droite.

6 ▪ Le soleil ne te frappera pas de jour, ni la lune de nuit.

7 ▪ L’Éternel te gardera de tout mal; il gardera ton âme.

8 ▪ L’Éternel gardera ta sortie et ton entrée, dès maintenant et à toujours.

 

Les quinze cantiques des degrés (Psaume 120 à 134) retracent d'une manière ascendante la délivrance et la restauration du résidu d'Israël.

 

Le Psaume 120 trouve ces fidèles dans leur captivité au milieu des nations et nous fait entendre leurs soupirs. Ils souffrent d'avoir à séjourner au milieu de «ceux qui haïssent la paix». Chrétiens, puissions-nous réaliser davantage combien le monde est opposé à Dieu et par conséquent à Ses enfants! Il ignore la paix; encore moins peut-il la donner. Mais que dit le Seigneur aux siens? «... Je vous donne ma paix; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne» (Jean 14 .27 ).

 

Détournant ses regards de la scène de son affliction, le fidèle au Psaume 121 les élève vers les montagnes (Sion, objet de son espérance: voir Psaume 87. 1, 2 ). Mais son secours viendra de plus haut, d'auprès du Créateur qui a établi ces montagnes. L'Éternel répond à cette confiance par de touchantes promesses personnelles (versets 3 à 8). Chaque croyant peut entendre le Seigneur les lui adresser. Il est dans le monde, mais il y sera gardé (verbe six fois répété) partout et toujours en réponse à cette prière de son Sauveur. «Je ne fais pas la demande que tu les ôtes du monde, mais que tu les gardes du mal» (comparer verset 7 avec Jean 17. 15 ).

 

 


Pour toute question ou remarque concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à info@BibleEnLigne.com