Néhémie 8. 1 à 12

Commentaire

1 — Alors tout le peuple s’assembla comme un seul homme sur la place qui est devant la porte des eaux. Et ils dirent à Esdras, le scribe, d’apporter le livre de la loi de Moïse, que l’Éternel avait commandée à Israël.

2 Et le premier jour du septième mois,¹ Esdras, le sacrificateur, apporta la loi devant la congrégation des hommes et des femmes, et devant tous ceux qui avaient de l’intelligence pour entendre.

— ¹ date: A.C. 455.

3 Et il y lut devant la place qui est devant la porte des eaux, depuis l’aube¹ jusqu’à midi, en présence des hommes et des femmes, et de ceux qui avaient de l’intelligence. Et tout le peuple prêtait l’oreille au livre de la loi.

— ¹ litt.: la lumière.

4 Et Esdras, le scribe, se tenait sur une estrade¹ de bois qu’on avait faite pour l’occasion; et Matthithia, et Shéma, et Anaïa, et Urie, et Hilkija, et Maascéïa, se tenaient à côté de lui, à sa droite; et à sa gauche, Pedaïa, et Mishaël, et Malkija, et Hashum, et Hashbaddana, Zacharie, [et] Meshullam.

— ¹ hébreu: tour.

5 Et Esdras ouvrit le livre aux yeux de tout le peuple, car il était [élevé] au-dessus de tout le peuple; et quand il l’ouvrit, tout le peuple se tint debout.

6 Et Esdras bénit l’Éternel, le grand Dieu, et tout le peuple répondit: Amen, Amen! en élevant les mains, et ils s’inclinèrent et se prosternèrent devant l’Éternel, le visage contre terre.

7 Et Jéshua, et Bani, et Shérébia, Jamin, Akkub, Shabthaï, Hodija, Maascéïa, Kelita, Azaria, Jozabad, Hanan, Pelaïa, et les lévites, faisaient comprendre la loi au peuple; et le peuple se tenait à sa place.

8 Et ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu, et ils en donnaient le sens et le faisaient comprendre lorsqu’on lisait.

 

9 ▪ Et Néhémie, qui était le Thirshatha, et Esdras, le sacrificateur, le scribe, et les lévites qui faisaient comprendre au peuple [ce qu’on lisait], dirent à tout le peuple: Ce jour est saint à l’Éternel, votre Dieu; ne menez pas deuil et ne pleurez pas! Car tout le peuple pleurait en entendant les paroles de la loi.

10 Et [Néhémie] leur dit: Allez, mangez de ce qui est gras et buvez de ce qui est doux, et envoyez des portions à ceux qui n’ont rien de préparé, car ce jour est saint, [consacré] à notre Seigneur. Et ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel est votre force.

11 Et les lévites tranquillisèrent tout le peuple, en disant: Taisez-vous, car ce jour est saint, et ne vous affligez pas.

12 Et tout le peuple s’en alla pour manger et pour boire, et pour envoyer des portions, et pour faire de grandes réjouissances; car ils avaient compris les paroles qu’on leur avait fait connaître.

 

Pour la belle scène qui occupe ce chapitre, Néhémie a cédé la place principale à Esdras, le sacrificateur. Nous savons que celui-ci était un «scribe versé dans la loi de Moïse» et qu'il avait depuis longtemps «disposé son cœur... à enseigner en Israël les statuts et les ordonnances» (Esdras 7. 6 et 10 ). Heureux désir, qui, à la demande du peuple, trouve l'occasion de se réaliser! Il s'agit de la lecture distincte et de l'explication de la Parole de Dieu.

 

En l'ouvrant, Esdras ne manque pas de bénir l'Éternel qui a donné cette Parole, tout comme aujourd'hui on commence par rendre grâces lorsque la Bible va être lue et méditée dans une assemblée. Quant aux assistants, il ne leur suffit pas d'avoir de l'intelligence (verset 3); il faut aussi qu'ils prêtent l'oreille (fin verset 3). Le faisons-nous toujours pendant les réunions ou la lecture de famille? Comprendre la Parole est le moyen d'être soi-même nourri et réjoui par la communion avec le Seigneur (verset 12). Mais pensons aussi à «envoyer des portions», c'est-à-dire à faire profiter tel et tel absent de ce qui nous a fait du bien.

 

Soulignons enfin ce verset magnifique: «La joie de l'Éternel est votre force» (fin verset 10; comp. Ps. 28. 7 ). Et surtout faisons que ce soit notre expérience!

 


Pour toute question ou remarque concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à info@BibleEnLigne.com